• SC 322

    Cyrille d'Alexandrie

    Contre Julien, tome I
    Livres I-II

    novembre 1985

    Introduction, texte critique, traduction et notes par Paul Burguière et Pierre Évieux.

    Ouvrage publié avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique.
    ISBN : 9782204024662
    324 pages
    Sarcasmes et questions de fond : l'Alexandrin répond à l'empereur qui incarna la « réaction païenne » au christianisme.

    Présentation

    Durant l'hiver 367-363, peu avant la campagne de Perse qui lui sera fatale, l'empereur Julien rédige à Antioche le Contre les Galiléens. Il y condamne le christianisme, le jugeant infidèle aux Grecs comme aux Hébreux et responsable du laxisme et de la dépravation des mœurs. Il y expose aussi sa conception de la sagesse qui est recherche de la vérité, connaissance et imitation de la divinité. Longtemps après, aux environs de 440, Cyrille d'Alexandrie, constatant l'influence durable de Julien et de sa pensée, entreprend de le réfuter. Les dix premiers livres du Contre Julien nous sont parvenus.
    Le Livre I constitue à lui seul une apologie du christianisme en réponse aux attaques de Julien. Avec le Livre II commence la réfutation littérale du Contre les Galiléens (c'est à Cyrille que nous devons d'en connaître le texte). Les principaux thèmes abordés sont l'idée de Dieu et la création du monde. L'intérêt de cet ouvrage est grand : sagesse païenne et sagesse chrétienne y sont confrontées. Malgré les divergences, elles sont liées. Julien veut redonner vie à la religion grecque au prix d'un syncrétisme rassemblant tout à la fois philosophie, mystères, notions et valeurs d'origine chrétienne. Cyrille, lui, héritier de Clément, d'Origène et d'Eusèbe, veut séduire les intellectuels de son temps, et s'appuie sur la philosophie grecque pour exprimer rationnellement la foi chrétienne.

    Paul Burguière est professeur de grec à l'Université de Bordeaux III. Outre l'édition du Contre Julien, il prépare celle du Lexikon cyrillianum et des Gynaikeia de Soranos d'Éphèse.
    Pierre Évieux est chargé de recherche au CNRS. Il coordonne les travaux sur Cyrille d'Alexandrie destinés à la collection des Sources Chrétiennes, et prépare l'édition des Lettres d'Isidore de Péluse.

    Le mot du directeur de Collection

    Avec le Contre Julien, tome I, nous faisons un pas vers l'édition en français de l'œuvre quelque peu démesurée, mais capitale, de Cyrille d'Alexandrie (plus du tiers de PG 76). Ce volume lui-même ne publie que les deux premiers des dix livres qui nous restent d'un ouvrage qui en comportait trente. M. Paul Burguière, Professeur à l'Université Bordeaux III – à qui s' est joint M. Pierre Évieux, Chargé de recherche au CNRS, pour l'édition de ce volume –, s' est chargé de poursuivre jusqu'au bout le travail que mérite cet ensemble.
    Ce Contre Julien de Cyrille est bien différent de celui de Grégoire de Nazianze, Discours 4-5 (SC 302), écrit à chaud, quand s'achevait en catastrophe la brève carrière impériale de l'« Apostat ». Cyrille compose à loisir, soixante ans après l'événement, une réfutation exhaustive et minutieuse de l'ouvrage de Julien, Contre les Galiléens. C'est une véritable somme apologétique.
    En plus de sa valeur théologique, celle-ci nous vaut de connaitre nombre de textes de l'antiquité païenne qu'elle est seule à transmettre, ne serait-ce que l'œuvre même de l'empereur philosophe.

    (D. Bertrand, 1985)

Volumes SC connexes

  • SC 2 bis
    SC 2bis

    Clément d'Alexandrie

    Le Protreptique

    décembre 1949

    Mieux que celui d'Orphée, le chant du Christ appelant à la conversion, par un maître alexandrin au tournant des 2e et 3e siècles.

  • SC 132
    SC 132

    Origène

    Contre Celse, tome I

    décembre 1967

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 136
    SC 136

    Origène

    Contre Celse, tome II

    décembre 1968

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 147
    SC 147

    Origène

    Contre Celse, tome III

    décembre 1969

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 150
    SC 150

    Origène

    Contre Celse, tome IV

    décembre 1969

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 227
    SC 227

    Origène

    Contre Celse, tome V

    septembre 1976

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 206
    SC 206

    Eusèbe de Césarée

    La Préparation évangélique. Livre I

    mai 1974

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 215
    SC 215

    Eusèbe de Césarée

    La Préparation évangélique, livre VII

    février 1975

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 228
    SC 228

    Eusèbe de Césarée

    Préparation évangélique, Livres II-III

    juillet 1976

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 262
    SC 262

    Eusèbe de Césarée

    La Préparation évangélique, livres IV – V, 1-17

    décembre 1979

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 266
    SC 266

    Eusèbe de Césarée

    La Préparation évangélique. Livres V, 18-36 – VI

    avril 1980

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 292
    SC 292

    Eusèbe de Césarée

    La Préparation évangélique. Livre XI

    mai 1982

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 307
    SC 307

    Eusèbe de Césarée

    Préparation évangélique. Livres XII-XIII

    décembre 1983

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 309
    SC 309

    Grégoire de Nazianze

    Discours 4-5

    janvier 1984

    Deux virulentes invectives contre l'empereur païen mort en 363.

Du même auteur

  • SC 624
    couverture SC624

    Contre Julien, tome IV

    janvier 2022

    Le christianisme peut-il prétendre à l'héritage juif, et même à l'universel ? La réponse du grand Alexandrin

  • SC 600
    SC 600

    Commentaire sur Jean, tome I. Livre I

    décembre 2018

    L'Évangile du Dieu fait chair : dans les années 420, un commentaire-réquisitoire contre les ariens.

  • SC 582
    SC 582

    Contre Julien, tome II. Livres III-V

    décembre 2016

    Sarcasmes et questions de fond : l'Alexandrin répond à l'empereur qui incarna la « réaction païenne » au christianisme.

  • SC 434
    SC 434

    Lettres festales (XII-XVII), tome III

    août 1998

    La Bonne nouvelle de Pâques, adressée chaque année par Cyrille aux Égyptiens, de 412 à 444.

  • SC 392
    SC 392

    Lettres festales (VII-XI), tome II

    juin 1993

    La Bonne nouvelle de Pâques, adressée chaque année par Cyrille aux Égyptiens, de 412 à 444.

  • SC 372
    SC 372

    Lettres festales (I-VI), tome I

    septembre 1991

    La Bonne nouvelle de Pâques, adressée chaque année par Cyrille aux Égyptiens, de 412 à 444.

  • SC 246
    SC 246

    Dialogues sur la Trinité, tome III

    juin 1978

    Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.

  • SC 237
    SC 237

    Dialogues sur la Trinité, tome II

    octobre 1977

    Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.

  • SC 231
    SC 231

    Dialogues sur la Trinité, tome I

    septembre 1976

    Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.

  • SC 97
    SC 97

    Deux dialogues christologiques

    décembre 1964

    Jésus ne serait pas le Dieu Verbe ? Cyrille s'insurge.