Type de formation

Séminaire

Titre

Écriture et religion épistolaires dans l'Italie ostrogothique au début du VIe s. (2017-2018)

Sous-titre

Autour des correspondances d'Ennode et de Cassiodore

Texte

L’intérêt renouvelé pour l’épistolographie latine a favorisé la redécouverte des correspondances d'Ennode et de Cassiodore : ces deux auteurs issus de l'ancienne aristocratie impériale sont liés à la cour de Ravenne à divers titres.

Ennode, né vers 473, diacre de Milan, évêque de Pavie et défenseur zélé des papes Symmaque et Hormisdas, fut en relation constante avec la cour du roi Théodoric dont il écrivit un célèbre panégyrique. Cassiodore, né vers 485, questeur du Palais, maître des offices et préfet du prétoire, fut la plume et la voix du roi lui-même.

Les Epistulae privées de l'un et les Variae officielles de l'autre, qui sont différentes par leurs fonctions et par leurs formes, comptent parmi les rares sources de l'Italie théodoricienne. On y retrouve, du moins pour les deux premières décennies du règne, de nombreux destinataires, réseaux et thèmes communs. Leur style lui-même fait de ces deux auteurs les parangons de la « langue de pourpre », la rhétorique éblouissante – dans tous les sens du terme – du pouvoir suprême.

Bien qu'il n'existe aucun échange entre les deux hommes, leur « religion épistolaire » construit une géographie culturelle, sociale et politique qui transcende les frontières et qui joua un rôle déterminant dans l'Italie du VIe siècle.

Séances

Cette année 2017-2018, le séminaire se tient au premier semestre à partir du 19 septembre 2017, le mardi de 10h à 11h45, C2.

Responsable
Collaborateur(s) associé(s)