Soumis par Guillaume Bady le lun 26/08/2019 – 15:57
Type d'actualité
Titre

Sources Chrétiennes. Apport grec et latin à la culture européenne

Contenu
Texte
Sources Chrétiennes. Apport grec et latin à la culture européenne

Édités chez Artos Zoïs par Stavros Zoumboulakis et Pierre Salembier, les Actes du colloque athénien qui s'est déroulé du 23 au 25 février 2018 à la Bibliothèque Nationale de Grèce viennent de paraître. Bilingue (grec et français), ce livre de plus de 450 pages est le fruit d'une rencontre trop rare en son genre, que souligne (en grec) S. Zoumboulakis en quatrième de couverture :

« Il est des colloques dont la valeur première réside dans le fait qu'elles ont eu lieu. Tel est à mon sens le colloque par lequel nous voulions honorer la collection Sources Chrétiennes : Français et Grecs, catholiques et orthodoxes, se sont rencontrés et ont discuté ensemble des Pères latins et grecs, sans esprit de chapelle ni préjugés théologiques, mais de manière scientifique et avec une profonde connaissance du sujet. Loin de se réduire à une rencontre spécialisée pour patrologues, ce colloque entend, bien plus largement, mettre en évidence l'importance de ces écrivains et de leurs œuvres dans la culture européenne commune. »

Le contenu, avec pas moins de 17 contributions, parle de lui-même :

  • Michel Fédou, « Pères de l'Église, patrologie, patristique: genèse et sens des mots »
  • Bernard Meunier, « La collection Sources Chrétiennes et l'édition critique des Pères de l'Église »
  • Constantinos Bozinis, « La théologie politique de Jean Chrysostome : une comparaison avec la Cité de Dieu d'Augustin »
  • Catherine Broc-Schmezer, « Comment l'image de saint Jean Chrysostome évolue au gré de l'édition de son œuvre dans la collection Sources Chrétiennes »
  • Michalis Philippou, « La triadologie du De Trinitate de saint Augustin et ses critiques »
  • Isabelle Bochet, « La déification de l'homme selon Augustin »
  • Paul Mattei, « Saint Ambroise : théologien, exégète et homme d'action, entre Orient et Occident »
  • Xavier Lequeux, « La littérature hagiographique, patrimoine commun aux Églises d'Orient et d'Occident avant le VIIIe siècle. Les saints grecs et orientaux dans le martyrologe de Bède le Vénérable »
  • Dimitrios N. Moschos, « Le rôle d'Évagre le Pontique dans les débats théologiques du Moyen Orient entre le 5e et le 6e siècle »
  • Armand Veilleux, « L'influence du monachisme pachômien sur le cénobitisme occidental. Rôle des traductions grecques »
  • Dimitrios Bathrellos, « La théologie de la volonté chez Maxime le Confesseur »
  • Élie Ayroulet, « Maxime le Confesseur: passeur entre Orient et Occident »
  • Michel Fédou, « Les échanges entre les Pères grecs et l'Occident: enjeux pour l'unité des chrétiens »
  • Thanassis N. Papathanassiou, « Témoignage chrétien et dialogue avec les personnes d'autres convictions : intuitions patristiques »
  • Guillaume Bady, « Quel avenir pour un retour aux sources? De l'identité des Sources Chrétiennes »
  • Stavros Zoumboulakis, « Questions sur l'avenir des Pères »
  • Pierre Salembier, « Historique de la préparation de ce colloque »

En quatrième de couverture également, Bernard Meunier ajoute quant à lui :

« Dès le début, avant la parution du premier volume, était affirmé le désir des fondateurs de la collection Sources Chrétiennes de servir l'unité des chrétiens. C'est par la lecture des Pères, dans Sources Chrétiennes en particulier,  que les Pères du concile Vatican 2 ont retrouvé l'intuition d'une ecclésiologie où l'Église est mystère avant d'être société, rapprochant ainsi la vision catholique de celle que l'Orient n'avait cessé de transmettre. Et c'est encore sous ce signe que nous-mêmes aujourd'hui, héritiers lointains des grands fondateurs, nous venons, à l'invitation des jésuites d'Athènes et de la Bibliothèque Nationale de Grèce, visiter nos frères orthodoxes et étudier avec eux ce trésor de l'Église indivise. »