Soumis par SC le
Type événement
Titre

Journée d'études ambrosiennes

Sous-titre

Les dossiers de la correspondance d'Ambroise de Milan : bilan et perspectives

Mercredi 27 novembre - Jeudi 28 novembre 2013
Contenu
Texte
Affiche Journée d'études ambrosiennes

La journée d'études organisée par l'EA 4377 (Équipe d'accueil de Théologie catholique et de Sciences religieuses) de l'Université de Strasbourg – en particulier par sa composante ERAC (Équipe de recherche sur l'Antiquité tardive) –, sous l'égide des Sources Chrétiennes, se propose de prolonger la réflexion sur la correspondance d'Ambroise de Milan entamée à l'occasion du colloque international de Saint-Étienne – Lyon en 2009.

Cette réflexion a été reprise après la publication des actes de ce colloque par les soins d'A. Canellis, surtout suite aux observations d'H. Savon, qui ont stimulé le débat sur la tradition manuscrite, l'organisation et les finalités de la correspondance de l'évêque milanais. En effet, si le projet d'édition de la correspondance dans la collection « Sources chrétiennes » – qui se base, pour des raisons, surtout, d'ordre pratique, sur l'ordre des lettres en dix livres établi par O. Faller et M. Zelzer dans l'édition du CSEL –, a reçu généralement l'approbation des savants, il reste encore beaucoup de questions à éclaircir.

La question la plus importante concerne le plan même de l'organisation des lettres : remonte-t-il directement à Ambroise, qui s'est mis effectivement a ordonner sa correspondance vers la fin de sa vie, ou faut-il voir dans la collection en dix livres, qui nous est transmise par la plupart des manuscrits, un assemblage postérieur, dû à des copistes, regroupant des unités thématiques originaires, homogènes en elles-mêmes, justement des « dossiers », qui, par ailleurs, dans certains cas, ont été transmis aussi indépendamment de la collectio ? Comme on peut le remarquer, il ne s'agit pas seulement d'une question 'philologique', mais d'une question qui implique l'évaluation globale, en tant qu'œuvre littéraire, de la correspondance ainsi que de la méthode de travail de l'évêque milanais et, dans une certaine mesure, de sa personnalité même et de son attitude envers la littérature.

C'est pourquoi il semble du plus grand intérêt, afin que la nouvelle édition de « Sources chrétiennes » puisse donner une véritable contribution a la connaissance de l'œuvre littéraire et de la pensée d'Ambroise, d'approfondir la réflexion sur l'organisation et les finalités des lettres de l'évêque, et d'étudier de près pour eux-mêmes ces dossiers qui, en tout cas, font partie intégrante de la collectio qui va être publiée par « Sources chrétiennes » : portant, en effet, sur des questions exégétiques et philosophiques, ces dossiers constituent une véritable synthèse de la théologie d'Ambroise, et ils permettent, pour cela, d'intégrer ou de mieux préciser les données qu'on peut tirer des traités exégétiques de l'évêque.

Étiquette
Contact
Contenu
Lieu

Palais Universitaire, 9 place de l'Université, Strasbourg