Soumis par SC le sam 30/04/2011 – 09:53
Type événement
Titre

Colloque de Patristique et d'Histoire ancienne de La Rochelle

Sous-titre

Entre incarnation et diabolisation, les premiers chrétiens au risque du corps

Jeudi 08 septembre 2011, 02:00 - Dimanche 11 septembre 2011, 01:59
Contenu
Texte
Sculpture Suzanne et ses accusateurs

Chez nombre de nos contemporains marqués par la pensée de Nietzsche ou plus récemment par les considérations de Michel Onfray, le christianisme est la religion de la négation de la chair. La chair comme lieu de l’épanouissement du désir sexuel mais pas seulement : que l’on pense à la bonne chère des gourmets, à l’effort magnifié des sportifs, au bien-être procuré par une thalassothérapie…

Or, comment ne pas être frappé par ce paradoxe : au cœur de la foi chrétienne, il y a l’incarnation, le « devenir-chair » de Dieu, et au cœur de sa pratique, la communion à la chair du Christ ? Comment rendre compte d’un tel décalage – s’il est bien effectif – entre les présupposés de la foi chrétienne et ses réalisations historiques et contingentes ? Certes il y a bien Paul de Tarse et sa mise en garde contre l’empire de la chair, mais c’est très rapidement sur les Pères de l’Église et leurs enseignements que se porte le soupçon. A partir d’Origène (début IIIe siècle) se multiplient les appels à la continence et les discours affirmant la supériorité du célibat sur le mariage. Les chrétiens désertent les lieux habituels de la sociabilité gréco-romaine que sont le stade, le théâtre ou encore les thermes. La frugalité du monachisme frise parfois la mise en danger d’autrui. Tout cela pour soumettre la chair, quitte à l’assommer ! Il reste à vérifier si une telle présentation aussi rapide qu’interprétative est conforme à ce qu’ont vécu réellement les premiers chrétiens de cette relation à la chair comme lieu de leur « être au monde ». C’est à cette tâche que va s’efforcer de répondre le Ve colloque de Patristique de La Rochelle.

Colloque co-organisé par l'association Caritaspatrum et la Faculté de Droit de La Rochelle ; animé par Françoise Thélamon, Annie Wellens, Michel Cozic et Pascal-Grégoire Delage.

Lieu

Université de La Rochelle, 23 Avenue Albert Einstein, 17000 La Rochelle