Type de formation

Master

Titre

La synthèse théologique de Maxime le Confesseur

Texte
Plaquette Master en théologie et sciences patristiques

Nom de l'enseignant : Élie AYROULET
Durée du cours : 26h
Nombre de crédits : 7
Évaluation travail personnel étudiant : 140 h

Modalités / durée évaluation

Synthèse de lecture pour chaque séance ; exposé au cours d'une séance ; participation active au séminaire.

Objectifs et compétences à acquérir

Le séminaire se propose d’approfondir à partir des textes les principaux contenus de la théologie de Maxime le Confesseur (580-662) et d'en saisir toute la richesse et la valeur. Une attention particulière sera accordée à la façon dont Maxime hérite de la réflexion philosophique et théologique qui lui est antérieure pour en faire une synthèse personnelle qui rejoint l’homme contemporain.

Pré-requis

Culture générale patristique (équivalent d’un cours d’initiation aux Pères de l’Église et d’un cours d’histoire de l’Église ancienne).

Moyens pédagogiques

Travail à partir des textes de Maxime le Confesseur (en grec et avec traduction), d’autres Pères de l’Eglise et d’études de théologiens modernes et contemporains. Les séances devront être préparées et elles se voudront interactives, l’implication des étudiants étant prise en compte pour la validation du séminaire.

Contenus / plan du cours

Nous voudrions dans ce séminaire parcourir les thèmes fondamentaux de la théologie de Maxime le Confesseur. Nous étudierons particulièrement la manière propre qu'a Maxime le Confesseur d'envisager le rapport entre Trinité économique et Trinité immanente, l'articulation entre nature humaine et nature divine dans le Christ, la relation entre créé fini et Incréé infini, ainsi que la divinisation comme point d’orgue de la théologie de la grâce de Maxime dans la ligne de la tradition patristique grecque.

En outre, nous nous attacherons à mettre en valeur les différents aspects de la synthèse théologique opérée par Maxime le Confesseur au terme de la période patristique, synthèse qui repose à la fois sur la Tradition et sur sa propre créativité.

Bibliographie
Contenu
Texte

E. AYROULET, De l’image à l’Image, étude sur un concept de clef de la doctrine de la divinisation de S. Maxime le Confesseur (SEA 136), Rome, Augustinianum, 2013.

H. U. von BALTHASAR, Kosmische Liturgie, Einsiedeln, 1961.

D. BATHRELLOS, The Byzantine Christ. Person, Nature, and Will in the Christology of St Maximus the Confessor, Oxford, 2005.

J.-M. GARRIGUES, Maxime le Confesseur. La charité avenir divin de l'homme, Paris, Beauchesne, 1976.

J.-C. LARCHET, La divinisation de l'homme selon saint Maxime le Confesseur, Paris, Cerf, 1996.

A. NICHOLS, Byzantine Gospel. Maximus the Confessor in Modern Scholarship, Edinburgh, 1993.

Ph. G. RENCZES, Agir de Dieu et liberté de l'homme. Recherches sur l'anthropologie théologique de saint Maxime le Confesseur, Paris, Cerf, 2003.

T. Th. TOLLEFSEN, The Christocentric Cosmology of St. Maximus the Confessor, Oxford, 2008.