Type de formation

Master

Titre

Équipe pédagogique

Corps d’enseignants et de chercheurs

  • Élie Ayroulet

    Élie Ayroulet (UCLy)

    Maître de conférences et enseignant-chercheur à la faculté de théologie et la faculté de lettres modernes. Docteur en Théologie et Sciences Patristiques (Institutum Patristicum Augustinianum de Rome). Licence en philosophie (Lyon III) et licence canonique (Master II) en philosophie (UCly). Ingénieur physicien de formation (ICPI-CPE Lyon).

    Domaine de recherche : Patristique grecque IVe-VIIe siècle (les Pères Cappadociens, Pseudo-Denys l’Aréopagite, Maxime le Confesseur, Jean Damascène), recherches sur le rapport entre exégèse patristique et exégèse rabbinique, réception de la littérature patristique à la Renaissance. Dans le cadre du master, il coordonne l’équipe de recherche sur la théologie patristique et il assure également la direction de l’équipe de recherche en lettres modernes.

  • Guillaume Bady

    Guillaume Bady (CNRS)

    Chargé d’enseignement à la Faculté de théologie.

    Il est chargé de recherche au CNRS, directeur de la collection des Sources Chrétiennes. Docteur ès lettres, agrégé de lettres classiques, titulaire d’une licence canonique en théologie (UCLy), ancien élève de l'ENS (Ulm), élève titulaire de l'École Biblique et Archéologique Française de Jérusalem, il est aussi chargé d'enseignement à l'Institut Catholique de Paris. Il assure le cours sur l’éclosion de la littérature et de la théologie chrétiennes et, en collaboration avec L. Mellerin, le cours « Préliminaires à l’exégèse patristique ».

  • Marie-Laure Chaieb

    Marie-Laure Chaieb (UCLy)

    Enseignant-chercheur à la faculté de théologie, responsable pédagogique de théo en ligne.

  • Jérôme Fay (UCLy)

    Chargé d’enseignement en patristique à la Faculté de théologie. Il est professeur agrégé de Lettres classiques, titulaire d’une licence canonique en théologie (UCLy), il enseigne actuellement la culture générale en classes préparatoires aux écoles de commerce. Il assure avec Guillaume Bady le cours sur l’éclosion de la littérature et de la théologie chrétiennes.

  • Dominique Gonnet

    Dominique Gonnet (s.j.)

    Titulaire du CAPES de Lettres classiques, d’une maîtrise de linguistique et d’un doctorat en théologie, il enseigne le syriaque depuis 1993 pour l’université Lyon 2. Auteur de plusieurs articles dans le domaine syriaque, il est membre fondateur de la Société d’Études Syriaques et a codirigé, dans sa collection d’Études, « Les Pères grecs dans la tradition syriaque ». Avec Jean Pflieger, il a mis au point la traduction française du manuel de John Healey, professeur à Birmingham. Il anime aussi deux séminaires de syriaque à Sources Chrétiennes qui permettent de poursuivre l’étude de la langue et de la littérature.

  • Laurence Mellerin

    Laurence Mellerin (CNRS)

    Directrice-adjointe des « Sources Chrétiennes » en charge des projets numériques ; responsable du projet Biblindex, index scripturaire en ligne des Pères de l’Église. En charge, pour la collection, des auteurs latins des pôles "Italie" (en particulier Ambroise, Jérôme) et "Moyen Age occidental". Chargée d’enseignement aux Facultés de théologie et de philosophie de l’UCLy. Ingénieure de recherche au CNRS. Ancienne élève de l'ENS (Ulm), agrégée de lettres classiques, docteure en histoire médiévale, titulaire d’une licence canonique en théologie (UCLy).
    Dans le master de patristique, elle assure les séminaires de théologie patristique latine et de lecture suivie des auteurs médiévaux latins, ainsi que les cours de latin et, en collaboration avec G. Bady, le cours « Préliminaires à l’exégèse patristique ». Elle coordonne le séminaire Biblindex.

  • Bernard Meunier

    Bernard Meunier (CNRS)

    Ancien élève de l’ENS (Ulm), agrégé de lettres classiques, docteur de l'École Pratique des Hautes Études, docteur en théologie. Il a enseigné durant 25 ans les Pères de l’Église à la Faculté de théologie de Lyon. Chargé de recherche au CNRS, il fait partie de l’équipe des Sources Chrétiennes dont il a été le directeur pendant dix années. Dans le cadre de la spécialisation en patristique en 2ème et 3ème cycle, il assure la direction de dossiers de synthèse, de mémoires de M2 et de thèses de doctorat.

  • Olivier Peyron (prêtre du diocèse de Valence)

    Docteur en Sciences Ecclésiastiques Orientales de l’Institut Pontifical de l’Oriental (PIO) où il a soutenu sa thèse sur l’anthropologie chez Olivier Clément, titulaire d’une licence en histoire et d’une licence de sciences politiques, titulaire d’un brevet de langues et civilisations orientales en russe. Il s’est spécialisé dans l’héritage patristique et byzantin des auteurs orthodoxes contemporains.

    Il assure le cours sur la réception de la théologie patristique en Orient et en Occident.

Chercheurs associés

  • Michel Corbin

    Michel Corbin (s.j.)

    Ancien élève de l’École Polytechnique, docteur ès lettres, docteur en théologie, professeur invité au Centre Sèvres depuis 2002 (cycle sur les Pères), directeur de la publication des œuvres d’Anselme aux éditions du Cerf. Il assure le séminaire sur Denys l’Aréopagite.

  • Sergey Kim

    Sergey Kim

    Sergey Kim, russe, docteur en études grecques de la Sorbonne et en histoire et philologie de l’Orient ancien de l’Institut catholique de Paris (2014), prêtre orthodoxe, étudie l’héritage chrétien patristique et liturgique conservé en langues anciennes, en particulier les oeuvres homilétiques du IVe et du Ve siècle prononcées en latin et en grec, transmises aussi en géorgien ancien et en arménien classique, en copte et en syriaque, en arabe et en slavon, et aussi en éthiopien. Il a publié quelques textes inconnus ou peu connus attribués à Jean Chrysostome (dans les revues Analecta Bollandiana, Sacris erudiri, Byzantion, Revue des études coptes, Bogoslovskie trudy). Depuis une décennie, il travaille sur Sévérien de Gabala – ami, puis rival de Jean Chrysostome –, dont il a édité quelques textes en grec, en géorgien et en arménien ; un volume d’éditions critiques de ses homélies doit paraître dans la collection Corpus Christianorum. Il participe à une entreprise internationale de catalogage de la collection des manuscrits géorgiens conservés au monastère Iviron, au Mont Athos, où il a la charge de décrire les codex liturgiques. Après avoir travaillé pour la Section grecque de l’IRHT (CNRS), l’Université de Bâle, l’Université de Munich, l’Académie des sciences de Berlin-Brandenburg, en 2019-2020 il a rejoint l’équipe de l’Institut des Sources Chrétiennes pour contribuer à l’étude du dossier oriental du commentaire sur l’Épître aux Philippiens de Jean Chrysostome.

  • Paul Mattei

    Paul Mattei (Professeur émérite à l'Université Lumière – Lyon II)

    Professeur émérite de langue et littérature latines à l'Université Lyon 2, où il a assuré de nombreux cours sur les auteurs latins chrétiens de l'Antiquité (IIIe-Ve siècle) et leurs prolongements médiévaux (époques mérovingienne et carolingienne). Il est conseiller scientifique de Sources Chrétiennes. Il enseigne également à l’Augustinianum de Rome.

    Domaines de recherche : Histoire du christianisme ancien. Édition de textes, traduction, histoire des doctrines et des formes littéraires.

  • Nathalie Rambault

    Nathalie Rambault

    Auteure d’une thèse de doctorat, soutenue en décembre 1999 à l’Université de Limoges sous la direction de Jean-Pierre Levet et Laurence Brottier, elle a initialement poursuivi des études en histoire, littérature et philologie grecque et latine à l’Université de Poitiers, puis s'est spécialisée en patristique et paléographie grecques. Elle a publié trois volumes d’homélies de Jean Chrysostome aux Sources Chrétiennes (Homélies sur la Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte, Panégyriques de martyrs, SC 561, 562 et 595) et travaillé pendant quatre ans avec Pauline Allen, directrice au Centre for Early Christian Studies (Australian Catholic University) de Brisbane. Cette collaboration a débouché sur la publication du SC 595. À l’occasion de ses divers travaux,elle a été amenée à m’intéresser aux textes pseudo-chrysostomiens et à leur condition d’élaboration. Avec Richard W. Bishop de l’Université de Leuven, elle a édité l’homélie In Ascensionem et in Principium Actorum de Sévérien de Gabala. Outre l’édition de textes chrysostomiens et pseudo-chrysostomiens,elle s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de la mise en place des fêtes chrétiennes à Antioche et à Constantinople aux IVe et Ve siècles et à l’utilisation aux VIe et VIIe siècles de l’oeuvre attribuée à Chrysostome. Dans le cadre du projet d’édition des Panégyriques de martyrs, elle prépare le volume qui s’intéressera aux figures de femmes (la mère des Maccabées, Domnina et ses filles Bernice et Prosdoce, Pélagie et Drosis).

  • Jean Reynard

    Jean Reynard (CNRS)

    Ingénieur de recherche au CNRS, membre de l’équipe des Sources Chrétiennes. Ancien élève de l’ENS (Fontenay-Saint-Cloud), agrégé de lettres classiques, docteur de l'École Pratique des Hautes Études en études des religions, licencié de philosophie. Il est spécialiste de Grégoire de Nysse et des auteurs cappadociens.