• SC 94

    Baudouin de Ford

    Le Sacrement de l'autel, tome II

    Série des Textes Monastiques d'Occident XIII
    décembre 1963

    Introduction par J. Leclercq, o.s.b. — Texte latin établi par J. Morson, o.c.s.o. — Traduction française par E. de Solms, o.s.b.

    ISBN : 9782204037921
    287 pages
    L'Eucharistie méditée par un compagnon de Richard Cœur de Lion, mort en croisade en 1190.

    Présentation

    Le traité De sacramento altaris fut écrit entre 1161 et 1181 par le cistercien Baudouin de Ford à Exeter. De caractère contemplatif, cet ouvrage explique la messe et le récit de l'institution de l'Eucharistie. Baudouin fait le lien avec les sacrifices dans l'Ancien Testament et veut ainsi situer le sacrifice de la messe au centre de l'histoire du monde.

    Le mot des Sources Chrétiennes

    Le Sacrement de l'autel est un très beau traité sur l'Eucharistie, dont le mystère est exposé à la lumière de l'Écriture, Ancien et Nouveau Testaments. Le texte – d'une belle latinité – a été établi par un cistercien anglais de Mount Saint Bernard, et l'Introduction rédigée par Dom Jean Leclerq, de l'abbaye de Clervaux ; la traduction est l'œuvre de la Révérende Mère E. de Solms, religieuse bénédictine.

    Baudouin est un cistercien du XIIe siècle qui, après avoir dirigé l'abbaye de Ford, fut successivement archevêque de Worcester, puis de Cantorbéry et ainsi primat d'Angleterre. À ce titre, il accompagna à la Croisade le roi Richard Cœur de Lion, et il mourut à Tyr, en 1190.

    (1963)

    Errata

    Page

    Localisation

    Texte concerné

    Correction

    Remarques

    483

    l. 22

    les sacrement

    les sacrements

     

    489

    l. 10 ab imo

    en elles

    en elle

     

    602

     

     

     

    Voir les diverses retouches à la traduction proposées par J.-Ch. Didier dans Cahiers de civilisation médiévale, VIII (1965), p. 59-66 (surtout note 40) [= fasc. 29, janvier-mars].

Du même auteur

  • SC 93
    SC 93

    Le Sacrement de l'autel, tome I

    décembre 1963

    L'Eucharistie méditée par un compagnon de Richard Cœur de Lion, mort en croisade en 1190.