• SC 7 bis

    Origène

    Homélies sur la Genèse

    décembre 1976

    Texte latin de W.A. Baehrens (GCS). — Introduction par H. de Lubac, s.j. et L. Doutreleau, s.j. ; traduction et notes par L. Doutreleau.

    Deuxième édition revue et corrigée (remplace le n° 7 paru en 1944)
    ISBN : 9782204072892
    435 pages
    Une invitation à creuser et à boire soi-même à la source : l’origine même des Sources Chrétiennes.

    Présentation

    Origène ? Le plus grand des commentateurs bibliques du IIIe siècle. Le maître des exégètes des siècles suivants.
    Le lieu de son activité ? Alexandrie, en Égypte, et en Palestine, Césarée, dans la seconde moitié de sa vie d'adulte, 230-250.
    Sa préoccupation essentielle ? Au milieu du paganisme d'alors, donner des lettres de noblesse à la pensée chrétienne fondée sur l'Évangile.
    Son moyen d'apostolat ? La parole et l'écrit. Il a laissé un très grand nombre de livres, dont plusieurs ont été « enregistrés » au cours de ses prédications.
    Et voici comme une « cassette » qui nous vient du fond des âges, ces Homélies sur la Genèse. Seize catéchèses pour les fidèles de tous les temps.
    De l'érudition sur les origines ? Non, mais sur le passé du monde où percent les premiers signes des intentions divines, une mise en lumière d’une Parole à actualiser sans cesse.

    Le P. Louis Doutreleau, s.j. († 2005), a également édité dans Sources Chrétiennes les Homélies sur les Nombres d’Origène (SC 415, 442 et 461) et, seul ou en collaboration, plusieurs autres volumes de la Collection.
    Le cardinal Henri de Lubac, s.j. († 1991), l’un des fondateurs de la Collection, a consacré à l’exégèse d’Origène un ouvrage qui a fait date : Histoire et esprit, l’intelligence de l’Écriture d’après Origène (Théologie 16), Paris 1950.

    Le mot du directeur de Collection

    Pour la troisième fois, depuis la seconde édition parue en 1976, le volume des Homélies sur la Genèse d'Origène vient d'être réimprimé. C'est assez dire l'intérêt exégétique et spirituel reconnu aujourd'hui à ces textes et à la personnalité de leur auteur. Il n'en a pas toujours été ainsi, comme le rappelle le P. Henri de Lubac dans les pages de son introduction à la seconde édition : à l'époque où naissait Sources Chrétiennes – la première édition des Homélies sur la Genèse date de 1944 –, l'exégèse d'Origène n'avait pas meilleure réputation que l'homme, y compris dans les milieux catholiques ; c'était donc un choix courageux que de faire découvrir aux lecteurs le grand exégète alexandrin, dont l'influence fut considérable aussi en Occident, dès le IVe siècle grâce aux traductions de Jérôme et de Rufin d'Aquilée, et, plus tard, sur l'exégèse médiévale. Avec ces homélies, traduites et annotées par le P. Louis Doutreleau (Institut des Sources Chrétiennes), Origène entrait donc dans la Collection ; il y est aujourd'hui, avec près de quarante volumes d'œuvres exégétiques, apologétiques et dogmatiques, le Père grec le mieux représenté.

    (J.-N. Guinot, 2003)

    Jean-Noël Guinot

    Extrait(s)

    p. 259-261

    [Rébecca : l’âme au puits des Écritures]

    2. Examinons cependant ce qu’on nous a lu tout à l’heure : « Rébecca, dit l’Écriture, venait puiser de l’eau aux puits avec les jeunes filles de la ville. »
    Chaque jour, Rébecca se rendait aux puits ; chaque jour, elle puisait de l’eau. Et parce qu’elle passait du temps chaque jour auprès des puits, elle dut à cela de pouvoir être trouvée par le serviteur d’Abraham et d’être unie en mariage à Isaac.
    Penses-tu que ce sont des fables et que l’Esprit Saint conte des histoires dans les Écritures ? C’est une instruction pour les âmes et c’est une doctrine spirituelle que celle-là qui te forme et t’apprend à venir chaque jour aux puits des Écritures, aux eaux de l’Esprit Saint, à y puiser sans cesse et à en rapporter chez toi un plein récipient. Ainsi faisait sainte Rébecca ; et elle n’aurait pu épouser un aussi grand patriarche qu’Isaac, « né de la promesse », si elle n’avait puisé ces eaux, et si elle n’en avait puisé une quantité telle qu’elle pouvait donner à boire non seulement à ceux de chez elle, mais encore au serviteur d’Abraham – et non seulement donner à boire au serviteur, mais faire abonder les eaux qu’elle tirait des puits au point de pouvoir abreuver encore les chameaux, « jusqu’à ce que, dit l’Écriture, ils cessent de boire ».

Du même auteur

  • SC 555
    SC 555

    Commentaire sur l'Épître aux Romains, tome IV

    octobre 2012

    Sur une crète périlleuse, Origène chemine avec saint Paul entre liberté et grâce, foi et œuvres.

  • SC 543
    SC 543

    Commentaire sur l'Épître aux Romains, Tome III, livres VI-VIII

    août 2011

    Sur une crète périlleuse, Origène chemine avec saint Paul entre liberté et grâce, foi et œuvres.

  • SC 539
    SC 539

    Commentaire sur l'Épître aux Romains. Tome II, livres III-V

    septembre 2010

    Sur une crète périlleuse, Origène chemine avec saint Paul entre liberté et grâce, foi et œuvres.

  • SC 532
    SC 532

    Commentaire sur l'Épître aux Romains. Tome I, livres I-II

    novembre 2009

    Sur une crète périlleuse, Origène chemine avec saint Paul entre liberté et grâce, foi et œuvres.

  • SC 461
    SC 461

    Homélies sur les Nombres, III

    avril 2001

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 442
    SC 442

    Homélies sur les Nombres, II

    mai 1999

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 120 bis
    SC 120

    Commentaire sur saint Jean, tome I

    octobre 1996

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 415
    SC 415

    Homélies sur les Nombres (I-X), tome I

    avril 1996

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 411
    SC 411

    Homélies sur les Psaumes 36 à 38

    novembre 1995

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 389
    SC 389

    Homélies sur les Juges

    avril 1993

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 385
    SC 385

    Commentaire sur saint Jean, tome V

    octobre 1992

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 376
    SC 376

    Commentaire sur le Cantique des Cantiques, tome II

    mars 1992

    La fine pointe de l'enseignement spirituel et exégétique du génial Origène, dans les années 240.

  • SC 375
    SC 375

    Commentaire sur le Cantique des Cantiques, tome I

    novembre 1991

    La fine pointe de l'enseignement spirituel et exégétique du génial Origène, dans les années 240.

  • SC 352
    SC 352

    Homélies sur Ézéchiel

    mai 1989

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 328
    SC 328

    Homélies sur Samuel

    mai 1986

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 321
    SC 321

    Homélies sur l'Exode

    octobre 1985

    L’itinéraire spirituel des croyants, par le maître alexandrin de l’exégèse.

  • SC 312
    SC 312

    Traité des principes, tome V

    mai 1984

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 302
    SC 302

    Philocalie 1-20 Sur les Écritures

    juin 1983

    Comment interpréter la Bible ? Un best of de l'œuvre controversée de l'Alexandrin.

  • SC 290
    SC 290

    Commentaire sur saint Jean, tome IV

    mars 1982

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 286
    SC 286

    Homélies sur le Lévitique, tome I

    novembre 1981

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 287
    SC 287

    Homélies sur le Lévitique, tome II

    janvier 1981

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 269
    SC 269

    Traité des principes, tome IV

    mars 1980

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 268
    SC 268

    Traité des principes, tome III

    mars 1980

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 253
    SC 253

    Traité des principes, tome II

    décembre 1978

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 252
    SC 252

    Traité des principes, tome I. Livres I et II

    décembre 1978

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 238
    SC 238

    Homélies sur Jérémie, tome II

    décembre 1977

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 232
    SC 232

    Homélies sur Jérémie, tome I

    décembre 1976

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 226
    SC 226

    Philocalie 21-27 (Sur le libre arbitre)

    décembre 1976

    Le problème du mal et le libre arbitre : un best of de l'œuvre controversée de l'Alexandrin.

  • SC 227
    SC 227

    Contre Celse, tome V

    septembre 1976

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 222
    SC 222

    Commentaire sur saint Jean, tome III

    décembre 1975

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 162
    SC 162

    Commentaire sur l'Évangile selon Matthieu, tome I

    décembre 1970

    Le plus lu des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 157
    SC 157

    Commentaire sur saint Jean, tome II

    janvier 1970

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 150
    SC 150

    Contre Celse, tome IV

    décembre 1969

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 148
    SC 148

    Remerciements à Origène

    décembre 1969

    Pédagogie et goût de la recherche : l'hommage d'un disciple à son maître, en 238.

  • SC 147
    SC 147

    Contre Celse, tome III

    décembre 1969

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 136
    SC 136

    Contre Celse, tome II

    décembre 1968

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 132
    SC 132

    Contre Celse, tome I

    décembre 1967

    Un philosophe païen défie le christianisme ? La réponse d'Origène au milieu du 3e siècle.

  • SC 37 bis
    Sc 37bis

    Homélies sur le Cantique des cantiques

    décembre 1966

    La fine pointe de l'enseignement spirituel et exégétique du génial Origène, dans les années 240.

  • SC 87
    SC 87

    Homélies sur saint Luc

    décembre 1962

    « Dieu parle aujourd’hui encore dans notre assemblée » : plus que des sermons, la mise en présence du Christ.

  • SC 71
    SC 71

    Homélies sur Josué

    décembre 1960

    L'Ancien Testament devient « nouveau » lorsqu'on entend prêcher l'Alexandrin !

  • SC 67
    SC 67

    Entretien avec Héraclide

    décembre 1960

    Le Dieu chrétien est-il un, ou plusieurs ? En Arabie, vers 240, le débat est lancé.

  • SC 29

    Homélies sur les Nombres

    décembre 1951

  • SC 16

    Homélies sur l'Exode

    juillet 1947

  • Origène, Exégèse spirituelle. V (couverture)

    Exégèse spirituelle V

    décembre 2003

  • Origène, Exégèse spirituelle IV (couverture)

    Exégèse spirituelle IV

    mars 2003

  • Origène, Exégèse spirituelle III (couverture)

    Exégèse spirituelle III

    mai 2001

  • Origène, Exégèse spirituelle II (couverture)

    Exégèse spirituelle II

    septembre 2000

  • Origène, Les Ecritures, océan de mystères I (couverture)

    Les Écritures, océan de mystères

    juin 1998