• SC 598

    Athanase d'Alexandrie

    Traités contre les ariens, tome I

    octobre 2019

    Texte de l’édition K. Metzler – K. Savvidis. — Introduction et notes par Lucian Dîncă, traduction par Charles Kannengiesser (†) avec la collaboration d’Adriana Bara.

    Ouvrage publié avec le concours du Centre National du Livre et de l'Œuvre d'Orient.
    Révision assurée par Bernard Meunier.
    ISBN : 9782204131544
    316 pages
    La divinité du Fils, défendue pied à pied, verset par verset, par le grand zélateur de la foi nicéenne, vers le milieu du 4e siècle

    Présentation

    Les trois Traités contre les ariens d’Athanase, rédigés vers le milieu du IVe siècle, sont non seulement la plus grande œuvre théologique qu’il nous a laissée, mais l’une des pièces majeures du grand débat trinitaire du temps. Arius faisait du Fils de Dieu la première des créatures, et non l’égal du Père. Athanase prend au sérieux cette position et entreprend, l’un des tout premiers, de la démonter pièce par pièce. Reprenant tout le dossier biblique sur lequel Arius s’appuyait, il réinterprète chaque verset et montre les enjeux du débat : si le Fils venu nous sauver n’est pas Dieu, alors nous ne sommes pas sauvés. Tout en réfutant Arius avec véhémence, Athanase construit une catéchèse biblique et dogmatique très cohérente, dans la ligne d’Irénée et d’Origène.
    Ce premier volume fournit l’introduction générale et le premier Traité, où sont combattus les grands slogans ariens comme : « Dieu n’était pas Père depuis toujours » et « Il y eut une fois où le Fils n’était pas ». Qu’est-ce qu’engendrer, pour Dieu ? Comment comprendre l’Écriture quand elle parle de l’abaissement du Fils de Dieu et de son exaltation ? L’ Épître aux Hébreux fait-elle du Christ un ange ? Athanase guide ainsi son lecteur dans les méandres des versets bibliques et de leur interprétation.

    Charles Kannengiesser (1926-2018) était professeur émérite à l’Université Concordia (Montréal), après avoir enseigné à Paris et aux États-Unis. Spécialiste d’Athanase, auquel il a consacré plusieurs livres, il avait publié dans la collection son traité Sur l’incarnation du Verbe (SC 199).
    Adriana Bara, professeure à l’Université Concordia (Montréal), est Directrice générale du Centre canadien d’œcuménisme.
    Lucian Dîncă a consacré sa thèse à Athanase : Le Christ et la Trinité chez Athanase d’Alexandrie (Cerf, 2012). Il dirige l’École doctorale de théologie et sciences religieuses à la Faculté de théologie catholique de l’Université de Bucarest, ainsi que la bibliothèque byzantine du Centre œcuménique « Saint Pierre et Saint André » de Bucarest.

Volumes SC connexes

  • SC 552
    • Image
      SC 552
      Homélies, tome I
      novembre 2012
      « Une seule parole, beaucoup de miracles » : brillant orateur que ce « quatrième mousquetaire » cappadocien !
  • SC 553
    • Image
      SC 553
      Homélies, tome II
      novembre 2012
      « Une seule parole, beaucoup de miracles » : brillant orateur que ce « quatrième mousquetaire » cappadocien !
  • SC 299
    • Image
      SC 299
      Contre Eunome, tome I
      octobre 1982
      Dieu ne peut être engendré, donc le Fils n'est pas Dieu ? Magistrale réponse du grand Cappadocien.
  • SC 305
    • Image
      SC 305
      Contre Eunome, tome II
      octobre 1983
      Dieu ne peut être engendré, donc le Fils n'est pas Dieu ? Magistrale réponse du grand Cappadocien.
  • SC 231
    • Image
      SC 231
      Dialogues sur la Trinité, tome I
      septembre 1976
      Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.
  • SC 237
    • Image
      SC 237
      Dialogues sur la Trinité, tome II
      octobre 1977
      Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.
  • SC 246
    • Image
      SC 246
      Dialogues sur la Trinité, tome III
      juin 1978
      Le Fils est-il Dieu ? Et l'Esprit ? Au début des années 420, les acquis de près d'un siècle de controverses.
  • SC 250
    • Image
      SC 250
      Discours 27-31
      décembre 1978
      Quand la Trinité trouve son expression la moins imparfaite : les fameux « Discours théologiques ».
  • SC 521
    • Image
      SC 521
      Contre Eunome I, 1-146, tome I
      novembre 2008
      Le plus ardu, le plus génial des traités du 4e siècle sur la Trinité.
  • SC 524
  • SC 551
  • SC 584
    • Image
      SC 584
      Réfutation de la Profession de foi d'Eunome
      septembre 2016
      Un condensé de la théologie trinitaire par le génial évêque de Nysse.
  • SC 443
    • Image
      SC 443
      La Trinité, tome I
      juin 1999
      Une pensée originale, des pistes restées vierges après lui : Hilaire, théologien et pionnier.
  • SC 448
    • Image
      SC 448
      La Trinité, tome II
      avril 2000
      Une pensée originale, des pistes restées vierges après lui : Hilaire, théologien et pionnier.
  • SC 462
    • Image
      SC 462
      La Trinité, tome III
      octobre 2001
      Une pensée originale, des pistes restées vierges après lui : Hilaire, théologien et pionnier.
  • SC 334
    • Image
      SC 334
      Contre Constance
      février 1987
      Un empereur veut imposer à l'Église une foi hérétique ? Une charge au vitriol par un évêque persécuté.
  • SC 28 bis
    • Sur l'incompréhensibilité de Dieu
      Croire tout savoir sur Dieu, quelle folie ! Cinq bijoux d'éloquence, par Jean Bouche d'or.
  • SC 396
    • Image
      SC 396
      Sur l'égalité du Père et du Fils
      janvier 1994
      Le credo de Nicée pour les nuls, ou l'éloquence vivante de « Bouche d'or ».
  • SC 68
  • SC 69

Du même auteur

  • SC 599
    • SC 599
      Traités contre les ariens, tome II. II-III
      octobre 2019
      La divinité du Fils, défendue pied à pied, verset par verset, par le grand zélateur de la foi nicéenne, vers le milieu du 4e siècle
  • SC 563
    • SC 563
      Lettres sur les synodes
      août 2013
      Le Fils, « de même nature que le Père » : la bataille pour un credo, au beau milieu du 4e siècle.
  • SC 400
    • SC 400
      Vie d'Antoine
      octobre 2004
      L’acte de naissance de la vie monastique et la source de toutes les aspirations au désert.
  • SC 199
    • SC 199
      Sur l'incarnation du Verbe
      décembre 1973
      Pourquoi Dieu est-il devenu homme ? Pour remédier au péché, certes, mais surtout, pour que l'homme devienne Dieu.
  • SC 18 bis
    • SC 18 bis
      Contre les païens
      août 1947
      Les mythes ? Des histoires sans morale. Un plaidoyer pour le monothéisme, dans l'Égypte du 4e siècle.
  • SC 15
    • SC 15
      Lettres à Sérapion
      juin 1947
      L'Esprit Saint : du vent ? Athanase monte au créneau !
  • SC 56 bis