• SC 556

    Bernard de Clairvaux

    Lettres. Tome III
    (92-163)

    ŒUVRES COMPLÈTES IV
    novembre 2012

    Texte latin des S. Bernardi Opera par J. Leclercq, H. Rochais et Ch.-H. Talbot. — Introduction, traduction et notes par Monique (†) et Gaston (†) Duchet-Suchaux.

    Révision assurée par Dominique Gonnet.
    ISBN : 9782204099844
    471 pages
    « Dis-moi, n’as-tu pas une âme ? » Entre histoire et spiritualité, saint Bernard interpelle.

    Présentation

    Parmi toutes les œuvres de Bernard, la correspondance revêt un intérêt particulier ; elle permet d'entrer dans le secret de l'action multiforme menée par l'abbé de Clairvaux. C'est le plus important ensemble épistolaire du Moyen Âge : 550 documents, qui manifestent l'étendue du réseau bernardin ; celui-ci embrasse le monde ecclésiastique, des papes aux moines et chanoines, en passant par les cardinaux et les évêques, mais aussi le monde des responsables politiques et sociaux : empereurs, rois, grands, tout ce qui a compté dans l'Europe d'alors.

    On trouvera dans ce tome 3, entre autres dossiers, celui sur le schisme d'Innocent II et Anaclet, ainsi que des lettres à l'abbé de Cluny, Pierre le Vénérable.

    Gaston († 2009) et Monique († 2012) Duchet-Suchaux étaient archivistes-paléographes. Mme Duchet-Suchaux était ingénieur honoraire de recherche au CNRS et a été rédactrice au Novum Glossarium Mediae Latinitatis.

    Le mot du directeur de Collection

    Les lettres de Bernard sont classées par dossiers. On trouve dans ce tome 3 un dossier sur la fondation d’une abbaye anglaise, celle de Fountains. Dans cette abbaye étaient rentrés une douzaine de moines, avec leur prieur, venus de l’abbaye bénédictine d’York. L’abbé d’York s’en plaint à Bernard, qui lui répond en substance : « Chez toi, c’est bien, mais chez nous, c’est mieux ! » (lettre 94). La tranquille assurance de Bernard étonne souvent : il ne doute pas de la supériorité du choix de vie cistercienne, et ne se prive pas de le rappeler. À un savant parisien qui hésite à entrer à l’abbaye (lettre 104), il déclare à peu près : « Tu cherches la gloire en restant à Paris? On dira de toi à ta mort : c’était un grand homme, comme on dit d’un cheval mort : ce fut un bon cheval. Mais dis-moi, n’as-tu pas une âme ? Il lui sera demandé ce qu’elle aura fait de spirituel… Et puis, tu ne veux pas abandonner ta mère ? Tu veux servir Dieu et elle ? Mais personne ne peut servir deux maîtres… Ta mère veut ce qui est contraire à ton salut, donc aussi au sien. Si tu l’aimes, quitte-la ! » Bernard peut même traiter de prévaricateur mondain et de fils de la géhenne, un homme qui avait fait le projet de rentrer chez les cisterciens, puis qui y a renoncé et est mort (lettre 108). Mais il rassure aussi des parents inquiets pour la santé de leur fils entré dans son abbaye : « Je serai pour lui un père et une mère » (lettre 110). Toutes les facettes du personnage se révèlent tour à tour dans ces lettres. On trouve aussi en ce volume le dossier très important du schisme d’Anaclet en 1130 : Bernard plaide pour Innocent II auprès de tous les grands de la terre, dont il connaît personnellement un grand nombre. Ce recueil de lettres intéressera autant les historiens que ceux qui cherchent des textes spirituels.

    (B. Meunier, 2013)

    Bernard Meunier

    Errata

    Page

    Localisation

    Texte concerné

    Correction

    Remarques

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Volumes SC connexes

  • SC 364
    SC 364

    Geoffroy d’Auxerre

    Entretien de Simon-Pierre avec Jésus

    novembre 1990

    Quand, comme Pierre, on a tout quitté pour le Christ, que doit-il se passer ? Par l'ami et le secrétaire de Bernard de Clairvaux.

  • SC 548
    SC 548

    Geoffroy d’Auxerre

    Notes sur la vie et les miracles de saint Bernard

    décembre 2011

    Un saint, dans sa grandeur et son humanité, raconté par un proche

  • SC 166
    SC 166

    Guerric d'Igny

    Sermons, tome I

    décembre 1970

    Écouter la Parole de Dieu pour mieux l'enfanter : l'année liturgique avec un cistercien du 12e siècle.

  • SC 202
    SC 202

    Guerric d'Igny

    Sermons, tome II

    décembre 1973

    Écouter la Parole de Dieu pour mieux l'enfanter : l'année liturgique avec un cistercien du 12e siècle.

  • SC 82
    SC 82

    Guillaume de Saint-Thierry

    Exposé sur le Cantique des cantiques

    juin 1962

    Un « colloque intime entre l’âme et l’Écriture », par un théologien majeur du 12e siècle.

  • SC 544
    SC 544

    Guillaume de Saint-Thierry

    Exposé sur l'Épître aux Romains. Livres I-III

    décembre 2011

    La plus risquée des Lettres de Paul, par le grand cistercien et un amoureux de la grâce.

  • SC 223
    SC 223

    Guillaume de Saint-Thierry

    Lettre aux Frères du Mont-Dieu

    décembre 1975

    La « Lettre d'or » des chartreux, rédigée en 1144 par un théologien majeur du 12e siècle.

  • SC 301
    SC 301

    Guillaume de Saint-Thierry

    Le Miroir de la foi

    janvier 1983

    Vivante apologie de la première des vertus théologales, par un théologien majeur du 12e siècle.

  • SC 324
    SC 324

    Guillaume de Saint-Thierry

    Oraisons méditatives

    octobre 1985

    Le cri vers Dieu d'un théologien majeur du 12e siècle.

  • SC 61 bis
    SC 61bis

    Guillaume de Saint-Thierry

    La contemplation de Dieu

    décembre 1968

    La plus parfaite connaissance, c'est l'amour. Par un théologien majeur du 12e siècle.

  • SC 155
    SC 155

    Hugues de Saint-Victor

    Six opuscules spirituels

    décembre 1969

    Qu'est-ce que méditer ? Un concentré de sagesse, par un représentant de la renaissance du 12e siècle.

Du même auteur

  • SC 570
    SC 570

    Sermons pour l'année, tome II.2

    décembre 2016

    Dans l'ascension vers Dieu, la consolation du Psaume 90 : le carême de saint Bernard, en 1139.

  • SC 567
    SC 557

    Sermons pour l'année. Tome II.1

    décembre 2016

    La montée vers Pâques, actualisation du salut, par le « dernier des Pères de l'Église ».

  • SC 390
    SC 390

    À la louange de la Vierge Mère

    juillet 2013

    Les plus belles pages mariales du Moyen Âge, écrites par le « dernier des Pères » (au XIIe s.).

  • SC 545
    SC 545

    Sermons divers (70-125). Tome III

    octobre 2012

    Quête spirituelle, conversion, ascèse, discernement… : l'enseignement de saint Bernard en plus de 120 sermons.

  • SC 526
    SC 526

    Sermons variés

    novembre 2010

    Bonus ! Neuf sermons de Bernard en plus.

  • SC 527
    SC 527

    Office de Saint Victor

    novembre 2009

    Texte – et musique ! – d'une liturgie rédigée par Bernard lui-même.

  • SC 518
    SC 518

    Sermons divers. Tome II

    novembre 2007

    Quête spirituelle, conversion, ascèse, discernement… : l'enseignement de saint Bernard en plus de 120 sermons.

  • SC 511
    SC 511

    Sermons sur le Cantique. Tome V

    février 2007

    « Rendre Dieu sensible au cœur » : un chef-d'œuvre spirituel en plus de 80 sermons.

  • SC 414
    SC 414

    Sermons sur le Cantique. Tome I

    août 2006

    « Rendre Dieu sensible au cœur » : un chef-d'œuvre spirituel en plus de 80 sermons.

  • SC 496
    SC 496

    Sermons divers. Tome I

    avril 2006

    Quête spirituelle, conversion, ascèse, discernement… : l'enseignement de saint Bernard en plus de 120 sermons.

  • SC 481
    SC 481

    Sermons pour l'année. Tome I.2

    mars 2004

    Vivre l'année liturgique avec saint Bernard, en plus de 120 sermons.

  • SC 480
    SC 480

    Sermons pour l'année. Tome I.1

    mars 2004

    Vivre l'année liturgique avec saint Bernard, en plus de 120 sermons.

  • SC 472
    SC 472

    Sermons sur le Cantique. Tome IV

    septembre 2003

    « Rendre Dieu sensible au cœur » : un chef-d'œuvre spirituel en plus de 80 sermons.

  • SC 458
    SC 458

    Lettres. Tome II

    septembre 2001

    « Dis-moi, n’as-tu pas une âme ? » Entre histoire et spiritualité, saint Bernard interpelle.

  • SC 457
    SC 457

    Le Précepte et la Dispense. La Conversion

    novembre 2000

    Peut-on désobéir à un supérieur ? Deux moines interrogent saint Bernard.

  • SC 452
    SC 452

    Sermons sur le Cantique. Tome III

    septembre 2000

    « Rendre Dieu sensible au cœur » : un chef-d'œuvre spirituel en plus de 80 sermons.

  • SC 431
    SC 431

    Sermons sur le Cantique. Tome II

    avril 1998

    « Rendre Dieu sensible au cœur » : un chef-d'œuvre spirituel en plus de 80 sermons.

  • SC 425
    SC 425

    Lettres. Tome I

    novembre 1997

    « Dis-moi, n’as-tu pas une âme ? » Entre histoire et spiritualité, saint Bernard interpelle.

  • SC 393
    SC 393

    L'Amour de Dieu. La Grâce et le libre arbitre

    décembre 1993

    Une invitation à s'engager librement dans la relation amoureuse qui unit le Créateur à sa créature.

  • SC 380
    SC 380

    Bernard de Clairvaux. Histoire, mentalités, spiritualité

    novembre 1992

    Un guide pour s'y retrouver dans les œuvres complètes du grand cistercien, le « dernier des Pères ».

  • SC 367
    SC 367

    Éloge de la nouvelle chevalerie. Vie de saint Malachie. Épitaphe, Hymne, Lettres

    novembre 1990

    La raison d'être des moines-soldats, bientôt chevaliers du Temple, entre 1129 et 1136.