• SC 519

    Cyprien de Carthage

    La Jalousie et l'Envie

    janvier 2008

    Introduction, texte critique, traduction, notes et index par Michel Poirier.

    Révision assurée par Isabelle Brunetière.
    ISBN : 9782204086431
    148 pages
    « L'ennemi est toujours dans ton cœur » : la jalousie, par un « pape » de l'Afrique mort martyr en 258.

    Présentation

    « Tu ne peux pas te fuir toi-même. Partout où tu te trouves, ton adversaire est avec toi, l'ennemi est toujours dans ton cœur. » C'est en ces termes que Cyprien évoque ce qu'il appelle les blessures de la jalousie. Mais ce bref traité du grand évêque de Carthage montre surtout que le sujet dépasse la simple morale des relations quotidiennes.
    Qu'un ange du plus haut rang se soit perdu jusqu'à devenir l'Adversaire, le Diable, cela fut dû à la jalousie qu'il a conçue quand il a vu que l'homme était créé à l'image de Dieu. Il a voulu alors tenter et perdre l'homme. La première chute a été fille de la jalousie et de l'envie, et combien d'autres ensuite !
    Avec la jalousie, Cyprien s'avance hors des sentiers battus de la morale antique. Lorsqu'il emprunte quelques idées à Sénèque, il va les chercher dans un traité sur la colère. Mais le remède à l'envie, c'est le baptême : les fils de Dieu peuvent-ils vivre entre eux autre chose que la fraternité ? Telle est la couronne, le combat véritable, quand la persécution s'est éloignée. « La paix aussi a ses couronnes », proclame Cyprien. L'exigence morale devient ainsi un défi spirituel.

    Le mot du directeur de Collection

    L'envie serait-elle une braise qui couve en chacun, attendant le souffle d'une occasion pour s'enflammer ? Cyprien commence ainsi son traité, montrant Bible à l'appui que la jalousie est vieille comme Caïn – ou même comme Lucifer – et neuve comme son époque, où Novatien à Rome, Felicissimus à Carthage, candidats évincés à l'ordination épiscopale, ont allumé dans leurs Églises le feu de la division. L'œuvre de Cyprien renvoie le lecteur à sa responsabilité, ou mieux à sa grâce, de baptisé : entre frères en Christ, comment cultiver la jalousie ou l'envie ? Ne pas se laisser prendre aux pièges grossiers mais efficaces de l'Ennemi (il a vaincu un ange, il peut bien vaincre un homme !), tel est le combat, qui commence quand finit la persécution et que s'installe pour les chrétiens l'apparence de la paix. Au lieu de jalouser, n'ayons qu'un seul coeur, conclut Cyprien – alors le Royaume advient.

    (B. Meunier, 2008)

    Bernard Meunier

Du même auteur

  • SC 547
    • SC 547
      Ceux qui sont tombés
      août 2012
      Beaucoup de chrétiens ont renié leur foi : et après ? La position nuancée du « pape » de l'Afrique, mort martyr en 258.
  • SC 500
    • SC 500
      L'unité de l'Église
      mars 2006
      « L’Église est une, tout en devenant multitude » : la foi d’un « pape » africain pour toute l’Église.
  • SC 467
    • SC 467
      À Démétrien
      septembre 2003
      « La fin du monde est proche », avertit le « pape » de l'Afrique mort martyr en 258.
  • SC 440
    • SC 440
      La Bienfaisance et les Aumônes
      mars 1999
      Ni sécurité sociale, ni hôpitaux, ni retraites : que peut faire l'Église-Providence ?
  • SC 291
    • SC 291
      À Donat et La Vertu de patience
      mars 1982
      Le récit de sa conversion, par un « pape » de l'Afrique mort martyr en 258.