• SC 465

    PamphileEusèbe de Césarée

    Apologie pour Origène. Tome II
    , suivi de Rufin d'Aquilée, Sur la falsification des livres d'Origène

    août 2002

    Étude, commentaire philologique et index par René Amacker et Éric Junod.

    Révision assurée par Marie-Gabrielle Guérard.
    ISBN : 9782204068505
    316 pages
    Un futur martyr écrit en prison, entre 308 et 310, pour défendre le plus génial penseur chrétien du 3e siècle.

    Présentation

    Des six livres de l'Apologie pour Origène, composée par Pamphile de Césarée avec la collaboration d'Eusèbe, il ne subsiste que le premier dans une traduction latine de Rufin. Cette version est une pièce importante pour les études origéniennes, non seulement parce qu'elle contient 70 citations de l'Alexandrin d'un grand intérêt théologique – dont 34 non transmises par ailleurs –, mais aussi parce qu'elle apporte un témoignage sur les controverses suscitées par l'enseignement d'Origène autour des années 300, soit peu avant le déclenchement de la crise arienne. Elle révèle en outre un écrivain de talent, Pamphile, aussi habile à mettre en évidence la méthode et la personnalité d'Origène qu'à fustiger ses adversaires. La version de cette Apologie, qui reçoit ici sa première édition scientifique et sa première traduction dans une langue moderne, est encadrée par deux textes de Rufin, une courte préface et un curieux opuscule Sur la falsification des livres d'Origène qui est en fait un véritable traité sur l'histoire des faux littéraires dans la littérature chrétienne des quatre premiers siècles. Adressé en 397 à un certain Macaire, l'ensemble de ce dossier a sans doute été constitué par Rufin dans le dessein de défendre auprès du public latin son propre attachement à Origène et de légitimer sa traduction du Peri Archôn qu'il devait diffuser quelques mois plus tard.

    René Amacker est professeur de langue et littérature latines à l'Université de Genève. Il s'intéresse notamment aux doctrines grammaticales antiques, qu'il aborde en linguiste. Éric Junod est professeur d'histoire du christianisme à l'Université de Lausanne. Il a édité dans la présente collection les chapitres 21-27 de la Philocalie d'Origène.

    Le mot du directeur de Collection

    Le second tome de l'Apologie pour Origène de Pamphile et Eusèbe de Césarée (SC 465), dont une partie seulement nous a été conservée dans la traduction latine de Rufin d'Aquilée, est le complément indispensable du volume de texte (SC 464).
    On y trouve, en effet, une riche introduction, due à Éric Junod (Université de Lausanne) et René Amacker (Université de Genève), sur les circonstances et les raisons qui ont conduit Rufin à traduire en latin le premier livre de cette Apologie, puis à faire suivre cette traduction d'un opuscule, qui lui appartient en propre, le petit traité Sur la falsification des livres d'Origène, destiné lui aussi à laver l'Alexandrin des accusations d'hérésie portées contre lui. Il faudrait voir dans cette double activité littéraire de Rufin des travaux préparatoires à sa traduction du Traité des principes d'Origène ou Peri Archôn (SC 252, 253, 268, 269 et 312), dont plusieurs opinions, jugées hétérodoxes, faisaient passer leur auteur pour un dangereux hérétique, et la justification anticipée des retouches qu'il ferait subir au texte d'Origène pour le rendre conforme à la doctrine orthodoxe. Qu'un martyr, comme Pamphile, ait pris la défense d'Origène constituait, aux yeux de Rufin, une preuve irrécusable de l'orthodoxie de l'auteur du Peri Archôn : la traduction du premier livre de son Apologie le ferait savoir aux lecteurs d'Occident. C'était là une première invitation à considérer comme adultérés les passages incriminés par les adversaires d'Origène. La petite histoire des faux littéraires dans la littérature chrétienne des quatre premiers siècles, que retrace son opuscule Sur la falsification des livres d'Origène, en apporterait une preuve supplémentaire. Jérôme dénoncera avec force la manœuvre, jugée frauduleuse, de Rufin pour innocenter Origène et contestera à Pamphile la paternité de l'Apologie, tout entière sortie, selon lui, de la plume de l'arien qu'est à ses yeux Eusèbe de Césarée ! Nous voilà donc ramenés, par-delà les écrits d'Origène et leur réception au IVe siècle, à la querelle qui opposa violemment Jérôme et Rufin, (voir Jérôme, Apologie contre Rufin, SC 303).
    Après avoir retracé l'histoire de la recherche sur l'Apologie pour Origène, depuis la Renaissance et le jugement porté sur ce texte par Pic de la Mirandole jusqu'à l'époque contemporaine, les auteurs procèdent à un examen critique de tous les témoignages anciens qui nous ont été conservés, avant de tenter de cerner, dans un chapitre qui nous entraîne en amont de la traduction et du projet de Rufin, les circonstances et les motivations qui ont conduit Pamphile et Eusèbe à rédiger cette apologie d'Origène. À l'analyse littéraire du livre I, font suite une étude de la langue de Rufin, puis celle de la tradition manuscrite de l'Apologie et de l'opuscule Sur la falsification des livres d'Origène, enfin un commentaire philologique et critique de ces deux textes. C'est donc un dossier très complet qu'offre ce second volume, indispensable à l'intelligence du travail que Rufin et, avant lui, Pamphile et Eusèbe de Césarée ont entrepris pour la défense de la mémoire et des écrits d'Origène. L'Alexandrin tient une si grande place dans l'histoire des idées et celle de l'exégèse patristique, indépendamment de la place qu'il occupe dans la collection Sources Chrétiennes – près de quarante volumes –, qu'il était bien légitime de réunir et d'éditer avec autant de soin quelques pièces d'un dossier apologétique, dont Rufin aura eu le mérite de sauver une partie, tout en apportant à l'édifice sa propre contribution.

    (J.-N. Guinot, 2003)

    Jean-Noël Guinot

Volumes SC connexes

  • SC 252
    SC 252

    Origène

    Traité des principes, tome I. Livres I et II

    décembre 1978

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 253
    SC 253

    Origène

    Traité des principes, tome II

    décembre 1978

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 268
    SC 268

    Origène

    Traité des principes, tome III

    mars 1980

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 269
    SC 269

    Origène

    Traité des principes, tome IV

    mars 1980

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 312
    SC 312

    Origène

    Traité des principes, tome V

    mai 1984

    La foi jusqu'à la spéculation ? Le plus ardu et le plus passionnant des ouvrages de l'Alexandrin.

  • SC 120 bis
    SC 120

    Origène

    Commentaire sur saint Jean, tome I

    octobre 1996

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 157
    SC 157

    Origène

    Commentaire sur saint Jean, tome II

    janvier 1970

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 222
    SC 222

    Origène

    Commentaire sur saint Jean, tome III

    décembre 1975

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 290
    SC 290

    Origène

    Commentaire sur saint Jean, tome IV

    mars 1982

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 385
    SC 385

    Origène

    Commentaire sur saint Jean, tome V

    octobre 1992

    Le plus divin des Évangiles, commenté par le génial Origène dans les années 230.

  • SC 226
    SC 226

    Origène

    Philocalie 21-27 (Sur le libre arbitre)

    décembre 1976

    Le problème du mal et le libre arbitre : un best of de l'œuvre controversée de l'Alexandrin.

  • SC 302
    SC 302

    Origène

    Philocalie 1-20 Sur les Écritures

    juin 1983

    Comment interpréter la Bible ? Un best of de l'œuvre controversée de l'Alexandrin.

Du même auteur

  • SC 559
    SC 559

    Vie de Constantin

    juillet 2013

    Le premier empereur chrétien, par le premier historien de l’Église… et son plus grand partisan.

  • SC 523
    SC 523

    Questions évangéliques

    décembre 2008

    Des récits de l'enfance à la Résurrection, l'accord des évangiles vu par un exégète du 4e siècle.

  • SC 464
    SC 464

    Apologie pour Origène. Tome I

    février 2002

    Un futur martyr écrit en prison, entre 308 et 310, pour défendre le plus génial penseur chrétien du 3e siècle.

  • SC 464
    SC 464

    Apologie pour Origène. Tome I

    février 2002

    Un futur martyr écrit en prison, entre 308 et 310, pour défendre le plus génial penseur chrétien du 3e siècle.

  • SC 369
    SC 369

    La Préparation évangélique. Livres VIII-X

    juin 1991

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 338
    SC 338

    La Préparation évangélique. Livres XIV-XV

    octobre 1987

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 333
    SC 333

    Contre Hiéroclès

    janvier 1987

    Meilleur que le Christ, le païen Apollonios ? La verve d'Eusèbe face aux arguments d'un persécuteur des chrétiens.

  • SC 307
    SC 307

    Préparation évangélique. Livres XII-XIII

    décembre 1983

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 292
    SC 292

    La Préparation évangélique. Livre XI

    mai 1982

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 266
    SC 266

    La Préparation évangélique. Livres V, 18-36 – VI

    avril 1980

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 262
    SC 262

    La Préparation évangélique, livres IV – V, 1-17

    décembre 1979

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 228
    SC 228

    Préparation évangélique, Livres II-III

    juillet 1976

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 215
    SC 215

    La Préparation évangélique, livre VII

    février 1975

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 206
    SC 206

    La Préparation évangélique. Livre I

    mai 1974

    L'histoire des religions avant le christanisme ? Une « préparation », selon le grand historien-apologète du 4e siècle.

  • SC 73
    SC 73

    Histoire ecclésiastique, tome IV

    décembre 1960

    La première histoire de l'Église, une mine de documents et plus encore : une vision de l’histoire.

  • SC 55
    SC 55

    Histoire ecclésiastique, tome III

    décembre 1958

    La première histoire de l'Église, une mine de documents et plus encore : une vision de l’histoire.

  • SC 41
    SC 41

    Histoire ecclésiastique, tome II

    décembre 1955

    La première histoire de l'Église, une mine de documents et plus encore : une vision de l’histoire.

  • SC 31
    SC 31

    Histoire ecclésiastique, tome I

    décembre 1952

    La première histoire de l'Église, une mine de documents et plus encore : une vision de l’histoire.

  • Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique (couverture)

    Histoire ecclésiastique

    août 2003

    La première histoire du genre, une mine de documents et plus encore : une vision de l’histoire.

  • Eusèbe de Césarée, La Théologie politique de l'empire chrétien (couverture)

    La Théologie politique de l'empire chrétien

    février 2001