• SC 382

    Grégoire le Grand

    La Règle pastorale, tome II
    Livres III-IV

    novembre 1992

    Introduction, notes et index par Bruno Judic, agrégé de l’Université. — Texte critique par Floribert Rommel, o.s.b. — Traduction par Charles Morel, s.j.

    ISBN : 9782204047340
    336 pages
    Indisponible chez notre éditeur
    Le manuel du pasteur d'âmes, par un moine tout juste devenu pape en 590.

    Présentation

    Grégoire le Grand avait choisi la vie monastique, et se serait volontiers contenté de méditer sur l’Écriture en humble bénédictin si les nécessités du temps ne l’avaient pas contraint à accepter la charge pontificale. Ce fut sans doute l’une des raisons qui l’amenèrent à réfléchir sur l’état, le rôle et la mission du pasteur, et c’est cette réflexion qu’il propose dans sa Règle pastorale, qui date des premières années de son pontificat (590-591).
    Après les deux premiers livres, qui énonçaient les conditions requises pour accéder à la charge pastorale, puis les dispositions morales et apostoliques nécessaires, le livre III développe l’enseignement de prédécesseurs comme Grégoire de Nazianze, Jean Chrysostome,  Ambroise, Augustin, Césaire d’Arles sur la tâche primordiale de l’évêque : la prédication. L’auditoire que doit affronter le pasteur est présenté dans toute sa complexité : tout être humain doit profiter de l’Évangile, hommes et femmes, personnes jeunes ou âgées, pauvres et riches, bons vivants et tristes… En guise de conclusion, le livre IV, très court, invite le pasteur-prédicateur à rentrer en lui-même, « de façon que ni sa vie ni sa prédication ne l’enorgueillissent ».
    Ouvrage aussi soigné que largement diffusé, ce manuel du pasteur d’âmes demeure un des classiques de la littérature spirituelle.

    Bruno Judic, professeur d’histoire médiévale à l’Université de Tours, a contribué également aux volumes des Homélies sur les Évangiles
    de Grégoire le Grand (SC 485 et 522).
    Charles Morel, s.j. (1908-2004), a lui aussi contribué à ces deux volumes, ainsi qu’aux Homélies sur Ézéchiel dans la collection des Sources Chrétiennes (SC 327 et 360) et à La Trinité d’Hilaire de Poitiers (SC 443, 448 et 462).

    Le mot du directeur de Collection

    Grégoire le Grand avait choisi la vie monastique, et se serait volontiers contenté de méditer sur l'Écriture en humble bénédictin, si les nécessités du temps ne l'avaient pas contraint à accepter la charge pontificale. Ce fut sans doute l'une des raisons qui l'amenèrent à réfléchir sur l'état, le rôle et la mission du pasteur, et c'est cette réflexion qu'il propose dans sa Règle pastorale, publiée ici en deux volumes par B. Judic, C. Morel et F. Rommel. Ce texte important reçut très tôt une large diffusion et demeure un des classiques de la littérature spirituelle.

    Jean-Noël Guinot

    Œuvre(s) contenue(s) dans ce volume

    La règle pastorale, Parties III-IV

    La troisième partie montre comment le pasteur doit enseigner. La règle principale est la nécessité pour le prédicateur d’adapter son enseignement à chacun, car ce qui est utile aux uns peut nuire aux autres. Ainsi Grégoire distingue 37 catégories d’auditeurs, comprenant chacune deux éléments antithétiques. Il doit avertir différemment les hommes et les femmes, les jeunes et les gens âgés, les pauvres et les riches, etc. Le principe est de corriger par son « contraire » les défauts ou les excès auxquels chaque trait de caractère ou chaque situation expose, chaque cas comportant des risques de pécher.

    Par exemple, il faut avertir différemment les bien-portants et les malades : les premiers doivent faire servir la santé de leur corps à celle de leur âme, les seconds doivent considérer combien la peine du corps fait la santé de l’âme. Tandis que les bien-portants risquent de s’adonner aux vices et aux voluptés, la souffrance physique des malades impose à leur âme une pénitence qui efface les péchés. Mais les malades doivent veiller à conserver, en dépit de leur état, la vertu de patience, et pour ce faire garder présentes à l’esprit les souffrances du Christ.

    Ainsi la prédication doit prendre en compte le caractère, l’âge, la situation, etc. de chacun afin de corriger les travers auxquels même ses qualités peuvent l’exposer (car aucun état n’est préférable à un autre, mais tous comportent avantages et inconvénients). Le pasteur d’âmes doit appliquer sur les blessures l’antidote approprié. Il est un médecin des âmes qui doit agir sur les péchés avec mesure et discernement, tenant compte des capacités de ses auditeurs et se gardant de révéler les mystères cachés à des esprits encore enténébrés. Mais plus que la prédication, ce sont les actes et la conduite du pasteur qui auront la meilleure influence sur les autres.

    Dans la quatrième et dernière partie, Grégoire invite le pasteur à rentrer en lui-même afin d’éviter l’ultime piège né de l’orgueil de la vertu.

    Extrait(s)

    IV (SC 382, p. 539-541)

    « Il est donc indispensable que lorsque l’abondance de nos vertus nous flatte, notre âme ramène son regard sur ses infirmités, et s’abaisse avec une salutaire humilité. Qu’elle jette les yeux non pas sur ce qu’elle a fait, mais sur ce qu’elle a négligé de faire ; de la sorte, le cœur brisé au souvenir de sa faiblesse sera affermi plus solidement auprès de l’auteur de l’humilité. Car tout en donnant aux pasteurs un ensemble de hautes qualités d’âme, le Dieu tout-puissant leur laisse d’ordinaire quelques légers défauts, afin que, tout rayonnants d’admirables vertus, ils se désolent de leur attristante imperfection : ils n’auront pas le moindre sentiment d’orgueil à cause de leurs grands mérites, peinant encore avec effort contre de minimes difficultés, mais impuissants à remporter de très menues victoires, ils n’oseront pas faire les fiers pour leurs actions les plus remarquables. »

Du même auteur

  • SC 612
    couverture SC 612

    Registre des Lettres, tome VII. Livres XII-XIV

    janvier 2021

    Une Église dans les soubresauts d'un nouveau siècle, par un pape à la fois auteur et acteur de l'histoire

  • SC 538
    SC 538

    Morales sur Job, Livres XXXIII-XXXV

    novembre 2010

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 525
    SC 525

    Morales sur Job. Livres XXX-XXXII

    septembre 2009

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 522
    SC 522

    Homélies sur l'Évangile, Livre II

    novembre 2008

    La prédication pastorale d’un pape au peuple de Rome (vers 590).

  • SC 520
    SC 520

    Registre des Lettres, tome II. Livres III-IV

    août 2008

    Un trésor dans les archives romaines : plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).

  • SC 485
    SC 485

    Homélies sur l'Évangile, Livre I

    novembre 2005

    La prédication pastorale d’un pape au peuple de Rome (vers 590).

  • SC 476
    SC 476

    Morales sur Job, Livres XXVIII-XXIX

    octobre 2003

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Âge latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 381
    SC 381

    La Règle pastorale, tome I

    novembre 1992

    Le manuel du pasteur d'âmes, par un moine tout juste devenu pape en 590.

  • SC 371
    SC 371

    Registre des lettres, tome I

    avril 1991

    Un trésor dans les archives romaines: plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).

  • SC 370
    SC 370

    Registre des lettres, tome I

    avril 1991

    Un trésor dans les archives romaines: plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).

  • SC 360
    SC 360

    Homélies sur Ézéchiel, tome II

    janvier 1990

    Un livre à dévorer, à l'exemple du prophète médité par un pape en l'an 593.

  • SC 327
    SC 327

    Homélies sur Ézéchiel, tome I

    janvier 1986

    Un livre à dévorer, à l'exemple du prophète médité par un pape en l'an 593.

  • SC 314
    SC 314

    Commentaire sur le Cantique des Cantiques

    juin 1984

    Un chant d'amour dans la Bible ? Un pape s'interroge à la fin du 6e siècle.

  • SC 265
    SC 265

    Dialogues, tome III

    avril 1980

    Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 260
    SC 260

    Dialogues, tome II

    octobre 1979

    Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 251
    SC 251

    Dialogues, tome I

    janvier 1978

    Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 221
    SC 221

    Morales sur Job, Livres XV-XVI

    septembre 1976

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 32 bis
    SC 32bis

    Morales sur Job, Livres I-II

    décembre 1975

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.

  • SC 212
    SC 212

    Morales sur Job, Livres XI-XIV

    décembre 1974

    Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.