• SC 366

    Jean Chrysostome

    Trois catéchèses baptismales

    octobre 1990

    Introduction, texte critique, traduction et notes par Auguste Piédagnel, avec la collaboration de Louis Doutreleau, s.j.

    Ouvrage publié avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique et de l'Œuvre d'Orient.
    ISBN : 9782204042314
    288 pages
    Indisponible chez notre éditeur
    Sur le seuil du Royaume des cieux, les futurs baptisés d'Antioche écoutent Jean Bouche d'or.

    Présentation

    Il n’y a ici que trois catéchèses, parce que, hormis celles qui ont été déjà publiées dans les Sources Chrétiennes (n° 50), la tradition ne nous en a pas laissé davantage. Mais l’intérêt en est grand. Il est de deux sortes :

    1° – Jean Chrysostome développe le sens spirituel du baptême, dépouillement du vieil homme, génération du chrétien dans le mystère de la croix et de la résurrection, attachement au Christ comme à un époux, union fraternelle (ecclésiale) avec tous les chrétiens. Une époque comme la nôtre s’en nourrira avantageusement.

    2° – Mais Chrysostome décrit aussi les cérémonies du baptême, telles qu’on les accomplissait à Antioche à la fin du IVe siècle. Les historiens trouveront là une mine abondante de renseignements sur la pratique liturgique, une pratique d’autant plus intéressante qu’elle s’adressait alors, on le verra, à plusieurs centaines de candidats à la fois.

    Le mot du directeur de Collection

    Ces trois catéchèses baptismales sont en réalité prébaptismales. Elles ont été conservées dans un homiliaire de la Bibliothèque Synodale de Moscou, avec une quatrième catéchèse, postbaptismale celle-là (publiée avec la série des huit catéchèses), puisque prononcée au matin de Pâques. Ces trois catéchèses sont un témoignage précieux sur deux aspects de la liturgie baptismale à Antioche, l’inscription des catéchumènes en vue du baptême au début du Carême et les engagements qu’ils devaient respecter, et les différentes étapes de l’initiation. À noter que Jean Chrysostome (non plus que Théodore de Mopsueste dans ses Catéchèses) ne mentionne ni la récitation du Pater après l’immersion, ni l’imposition du vêtement blanc, ni l’onction post-baptismale d’ordinaire réservée à l’évêque, ni la profession de foi des néophytes (redditio symboli).

     

    Œuvre(s) contenue(s) dans ce volume

    Ces trois catéchèses baptismales (CPG 4460-4462), ici éditées, pour la première, d’après 9 manuscrits (sur 11 recensés), pour la deuxième d’après 4 (sur 6), pour la troisième d’après les deux sels témoins existants, ont été conservées avec une quatrième catéchèse (CPG 4467, publiée à la 3e place dans la série des huit catéchèses, en SC 50 bis). A. Piédagnel, à la suite d’A. Wenger, les date ainsi du vendredi 10 mars 388 (30 jours avant Pâques) et des 5, 6 et 9 avril 388 (Mercredi et Jeudi saints, nuit ou matin de Pâques). Les trois premières sont, de fait, pré-baptismales, tandis que la quatrième est post-baptismale. Contrairement à l’usage en cours dans d’autres régions, dans la liturgie baptismale à Antioche, sur laquelle ces trois catéchèses apportent un témoignage précieux, la mystagogie à Antioche était pratiquée par avance. Les textes fournissent en particulier des renseignements sur l’inscription des catéchumènes en vue du baptême au début du Carême et sur les engagements qu’ils devaient respecter, et sur les différentes étapes de l’initiation. À noter que Jean Chrysostome (non plus que Théodore de Mopsueste dans ses Catéchèses) ne mentionne ni la récitation du Pater après l’immersion, ni l’imposition du vêtement blanc, ni l’onction post-baptismale d’ordinaire réservée à l’évêque, ni la profession de foi des néophytes (redditio symboli).

    Voici les sujets traités dans chacune des catéchèses – auxquels le prédicateur joignait ses exhortations pastorales – : éloge des baptisés et des candidats au baptême, mystagogie sur le baptême comme bain et parénèse contre l’habitude de jurer (cat. I) ; mystagogie sur le baptême à Pâques et la tenue lors des exorcismes et nouvelle parénèse exorde contre l’habitude de jurer (cat. II) ; le baptême comme noce spirituelle, mystagogie sur le nom « fidèles » et sur les rites du Vendredi saint et de la Vigile (cat. III).

    Extrait(s)

    Cette dernière « nymphagogie » inspire au pasteur les réflexions suivantes (cat. III, 1-2, p. 213-215) :

    « Le Christ n’a pas ordonné à la nature humaine de venir à lui, mais c’est lui qui est venu se joindre à nous. Dans un mariage, l’usage veut que l’époux se rende chez la jeune fille, fût-il très riche et elle sans fortune et sans considération. Mais chez les hommes il n’y a là rien d’étonnant, car s’il existe entre eux une grande distance de condition, du moins n’y a-t-il, sur le plan de leur nature, aucun écart ; même si l’époux est riche et la jeune fille pauvre et de rang modeste, du moins possèdent-ils l’un et l’autre la même nature. À l’inverse, quand il s’agit du Christ et de l’Église, voici l’étonnant : tout en étant Dieu et en possédant la bienheureuse et pure essence – vous savez combien est grand l’écart entre Dieu et les hommes –, il a daigné venir à notre nature. […] Et qu’y a-t-il d’étonnant que l’Époux soit venu vers sa fiancée, puisqu’il a même accepté d’exposer sa vie pour elle ? Assurément aucun fiancé ne donne sa vie pour sa fiancée, car personne, aucun amoureux, même au comble de la passion, ne s’enflamme pour sa bien-aimée avec la même ardeur que celle dont Dieu désire le salut de nos âmes. »

    Errata

    Page

    Localisation

    Texte concerné

    Correction

    Remarques

    6

    l. 3

    U.A.

    U.R.A.

     

    42

    l. 7

    close

    closes

     

    62

    Dernière ligne

    faisant

    faisait

     

    69

    l. 10

    Euchologue

    Euchologe

     

    117

    l. 2

     

    Ceux qui ont été initiés connaissent la force de cette coupe. Vous aussi, vous la connaitrez sous peu.

    Dans Irénikon, F.L.

    117

    l. 2 ab imo

    noces10. déjà

    noces10, déjà

     

    145

    l. 10

    agonothète40

    agonothète

    Voir erratum p. 145, l. 13.

    145

    l. 13

    trente jours60

    trente jours40

     

    175

    Dernière ligne

    des barbares -.

    des barbares.

     

    181

    l. 8

    appelés

    appelées

     

    181

    Dernière ligne

    par une mort

    « par une mort

     

    197

    l. 2

    rapproche

    reproche

     

    223

    l. 2 ab imo

    Derriére

    Derrière

     

    229

    l. 8 ab imo

    alors introduits

    alors tous introduits

     

    231

    l. 2

    d’affection fraternelle

    de fraternité

     

Volumes SC connexes

  • SC 11 bis
    SC 11 bis

    Hippolyte de Rome

    La Tradition apostolique

    janvier 1969

    Une règle de vie, une liturgie pour l’Église et chaque chrétien, jusqu’à aujourd’hui.

  • SC 25 bis
    Sc 25bis

    Ambroise de Milan

    Des sacrements. Des mystères. Explication du symbole

    décembre 1961

    La clé de la liturgie et de la foi, par l'homme qui a baptisé Augustin en 387.

  • SC 35
    SC 35

    Tertullien

    Traité du baptême

    décembre 1952

    Pas nécessaire, le baptême ? Magistrale réponse du théologien carthaginois.

  • SC 50 bis
    SC 50bis

    Jean Chrysostome

    Huit catéchèses baptismales inédites

    décembre 1970

    À Antioche, cette année-là, les nouveaux baptisés resplendissent plus que le ciel étoilé.

  • SC 126 bis
    SC 126

    Cyrille de Jérusalem

    Catéchèses mystagogiques

    décembre 1988

    Une initiation donnée depuis le Saint-Sépulcre, révélant le sens des mystères.

  • SC 329
    SC 329

    Anonyme

    Les Constitutions apostoliques, tome II

    juin 1986

    Et si chacun des apôtres précisait comment l'Église doit vivre ? Un document majeur compilé au 4e siècle en Orient.

  • SC 336
    SC 336

    Anonyme

    Les Constitutions apostoliques, tome III

    juillet 1987

    Et si chacun des apôtres précisait comment l'Église doit vivre ? Un document majeur compilé au 4e siècle en Orient.

  • SC 357
    SC 357

    Basile de Césarée

    Sur le baptême

    novembre 1989

    Y a-t-il des conditions préalables au baptême, ou comment s'y préparer ?

  • SC 296
    SC 296

    Égérie

    Journal de voyage

    décembre 1982

    La Jérusalem du IVe siècle, vue par la plus fameuse des pèlerines.

  • SC 116
    SC 116

    Augustin d’Hippone

    Sermons pour la Pâque

    décembre 1966

    L’événement central de la vie chrétienne, par le Docteur de la grâce.

Du même auteur

  • SC 595
    SC 595

    Panégyriques des martyrs, tome I

    juin 2018

    Le spectacle du martyre devient le lieu de la grâce : quand « Bouche d'Or » fait parler des voix qui n'ont plus de bouche.

  • SC 562
    SC 562

    Homélies sur la résurrection, l'Ascension et la Pentecôte. Tome 2

    septembre 2014

    « Chaque jour est une fête » : un plaidoyer pour une spiritualité du quotidien.

  • SC 561
    SC 561

    Homélies sur la résurrection, l'Ascension et la Pentecôte. Tome 1

    novembre 2013

    « Chaque jour est une fête » : un plaidoyer pour une spiritualité du quotidien.

  • SC 560
    SC 560

    Homélies sur l'impuissance du diable

    octobre 2013

    Non, le mal n'est pas naturel, et oui, l'homme est libre, dit Jean « Bouche d'or ».

  • SC 433
    SC 433

    Sermons sur la Genèse

    octobre 1998

    L'éminente dignité de l'homme et de la femme dans la création, par Jean Bouche d'or.

  • SC 396
    SC 396

    Sur l'égalité du Père et du Fils

    janvier 1994

    Le credo de Nicée pour les nuls, ou l'éloquence vivante de « Bouche d'or ».

  • SC 362
    SC 362

    Sur Babylas

    mars 1990

    Plus fort qu'un empereur païen, l'évêque d'Antioche mort en martyr ! Une virulente apologie du christianisme, par Jean Bouche d'or.

  • SC 348
    SC 348

    Commentaire sur Job, tome II

    novembre 1988

    « Être un homme: c'est là un premier éloge ». Job, modèle du chrétien pour Jean Bouche d'or.

  • SC 346
    SC 346

    Commentaire sur Job, tome I

    juin 1988

    « Être un homme: c'est là un premier éloge ». Job, modèle du chrétien pour Jean Bouche d'or.

  • SC 304
    SC 304

    Commentaire sur Isaïe

    juin 1983

    L'esprit et la « liberté de langage » du prophète, vus par Jean Bouche d'or.

  • SC 300
    SC 300

    Panégyriques de saint Paul

    novembre 1982

    « L'imitation de saint Paul », ou la vie chrétienne selon Jean Bouche d'or.

  • SC 277
    SC 277

    Homélies sur Ozias

    février 1981

    « Saint, Saint, Saint ! » Le cri de ravissement sans fin des Séraphins… et des chrétiens.

  • SC 272
    SC 272

    Sur le sacerdoce

    janvier 1980

    Les fausses confidences et les vrais conseils d'un pasteur qui inspire les prêtres depuis 15 siècles.

  • SC 188
    SC 188

    Sur la vaine gloire et l'éducation des enfants

    mai 1972

    Une méthode moderne pour le caté : inspirée par le païen Pseudo-Plutarque, elle est signée de Jean Chrysostome au 4e siècle !

  • SC 50 bis
    SC 50bis

    Huit catéchèses baptismales inédites

    décembre 1970

    À Antioche, cette année-là, les nouveaux baptisés resplendissent plus que le ciel étoilé.

  • SC 28 bis
    SC 28bis

    Sur l'incompréhensibilité de Dieu

    décembre 1970

    Croire tout savoir sur Dieu, quelle folie ! Cinq bijoux d'éloquence, par Jean Bouche d'or.

  • SC 13 bis
    SC 13 bis

    Lettres à Olympias

    décembre 1968

    Entre la diaconesse et l'évêque exilé, l'amitié et la foi résistent à la distance et aux persécutions.

  • SC 138
    SC 138

    À une jeune veuve. Sur le mariage unique

    juin 1968

    Se remarier, ou rester veuve ? La réponse du fils d'une jeune veuve qui a choisi de le rester.

  • SC 125
    SC 125

    La Virginité

    décembre 1966

    Le mariage, c'est bien, la virginité, c'est mieux : Jean Chrysostome s'explique.

  • SC 117
    SC 117

    À Théodore

    avril 1966

    Un moine est parti et veut se marier ? Jean « Bouche d'or » tente de le faire revenir.

  • SC 103
    SC 103

    Lettre d'exil

    décembre 1964

    Il n'est point de pire mal que celui qu'on se fait à soi-même, écrit l'évêque persécuté et bientôt abandonné à la mort.

  • SC 79
    SC 79

    Sur la providence de Dieu

    décembre 1961

    Le scandale du mal, médité par l'évêque persécuté et bientôt abandonné à la mort.