• SC 260

    Grégoire le Grand

    Dialogues, tome II
    Livres I-III

    octobre 1979
    ISBN : 9782204014519
    456 pages
    Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.

    Présentation

    C'est pour se délasser des soucis séculiers de sa charge, mais aussi pour répondre à une demande, que Grégoire, pape malgré lui et moine dans l'âme, a écrit ces Dialogues sur les miracles des Pères italiens, selon le titre complet de l'œuvre. Il l'a fait en 593/594, alors qu'il est pape depuis trois ans. De très nombreux récits de miracles y sont donnés, le plus souvent assez brefs et suivis d'un commentaire lui-même très sobre. Les héros des récits peuvent être moines, évêques, clercs ou religieuses, exceptionnellement laïcs (un fils de roi). Le livre II est entièrement consacré à saint Benoît.
    Les Dialogues surprennent souvent les historiens de Grégoire, habitués à des œuvres de plus haute tenue intellectuelle. Le style, cependant, ne le cède en rien à celui des plus grandes œuvres, et le message reste d'une profonde teneur, montrant les fruits de la foi et l'œuvre de la puissance de Dieu en ceux qui le laissent agir dans leur vie et pour le monde. Par ce temps riche en catastrophes, c'est un texte plein d'espérance que le pape diffusait ainsi.

    Adalbert de Vogüé, o.s.b., spécialiste du monachisme ancien et auteur de nombreux ouvrages, a publié dans la collection, outre Césaire d’Arles et Pierre de Cava, la Règle du Maître et la Règle de saint Benoît avec un copieux commentaire.
    Paul Antin, o.s.b. (1902-1980), moine de Ligugé, éditeur de la Vulgate, a collaboré à la collection pour des œuvres de Jérôme (SC 43) et de Rufin (SC 140).

    Le mot du directeur de Collection

    Les Dialogues peuvent être datés de 593-594, dans la troisième année du pontificat de Grégoire. Ils sont constitués d’une suite de récits relatant les miracles de saints italiens dont dont certains sont déjà présents dans les Homélies sur les Évangiles. Les récits de miracles sont en général considérés comme propres à édifier un auditoire peu éduqué, mais le style et la composition des Dialogues étant d’une haute tenue littéraire, l’ouvrage semble plutôt destiné aux moines et aux clercs, ainsi qu’à des notables laïcs, voire à la cour ; Grégoire l’offrit d’ailleurs à la reine des Lombards Théodelinde.

    À la demande du diacre Pierre, Grégoire veut montrer que l’Italie a eu des thaumaturges, et en a encore, ce qui peut être un réconfort au moment où les Lombards ravagent la péninsule. Les miracles sont édifiants dans la mesure où ils révèlent la sainteté et donnent des modèles à imiter. Ils sont source d’admiration et de joie devant les manifestations de la toute-puissance divine, tout en suscitant une réflexion théologique. Aussi Grégoire cherche-t-il à en comprendre la signification selon la méthode exégétique qu’il applique au commentaire de l’Écriture.

    Les miracles narrés dans les Dialogues ne sont pas mis au-dessus des vertus, mais leur sont toujours subordonnés, dans une perspective morale. Le récit du miracle conduit à l’exaltation de la vertu, en premier lieu, la charité, et à l’affirmation de la supériorité du miracle spirituel sur le miracle physique. Le renoncement aux biens terrestres et le désir de la vie éternelle sont aussi particulièrement valorisés par Grégoire. Le saint en est la figure emblématique. Les miracles sont présentés comme authentiques, garantis par des témoignages généralement oraux ; mais, dans certains cas, les récits empruntent leurs éléments à des sources antérieures (parfois bibliques), en les transposant. On en déduit qu’ils résultent probablement d’un mélange entre faits réels et faits imaginaires.

    Les quatre livres des Dialogues se répartissent en deux : les livres I et III sont des recueils de notices brèves, tandis que le livre II est consacré à saint Benoît et le livre IV est un exposé méthodique sur les fins dernières.

    Isabelle Brunetière

    Œuvre(s) contenue(s) dans ce volume

    Les 12 chapitres du livre I mettent en scène d’une part une série de figures monastiques (abbés, prieurs, moines, y compris un moine jardinier), d’autre part, des clercs (des évêques, un prêtre et un sacristain), selon un principe d’organisation non pas chronologique, mais géographique. Le livre II est une vie de saint Benoît, dont la structure obéit à un double principe diachronique et systématique ; il est essentiellement constitué de miracles. Le livre III est plus divers : même si moines et clercs dominent, on trouve quelques laïcs et le cadre spatio-temporel est plus large qu’au livre I. Certains faits relatés se situent pendant l’invasion lombarde, ou même dans un passé tout à fait récent. De même, la Ville de Rome occupe une place de choix.

Du même auteur

  • SC 612
    • couverture SC 612
      Registre des Lettres, tome VII. Livres XII-XIV
      janvier 2021
  • SC 538
    • SC 538
      Morales sur Job, Livres XXXIII-XXXV
      novembre 2010
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 525
    • SC 525
      Morales sur Job. Livres XXX-XXXII
      septembre 2009
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 522
    • SC 522
      Homélies sur l'Évangile, Livre II
      novembre 2008
      La prédication pastorale d’un pape au peuple de Rome (vers 590).
  • SC 520
    • SC 520
      Registre des Lettres, tome II. Livres III-IV
      août 2008
      Un trésor dans les archives romaines : plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).
  • SC 485
    • SC 485
      Homélies sur l'Évangile, Livre I
      novembre 2005
      La prédication pastorale d’un pape au peuple de Rome (vers 590).
  • SC 476
    • SC 476
      Morales sur Job, Livres XXVIII-XXIX
      octobre 2003
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Âge latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 382
    • SC 382
      La Règle pastorale, tome II
      novembre 1992
      Le manuel du pasteur d'âmes, par un moine tout juste devenu pape en 590.
  • SC 381
    • SC 381
      La Règle pastorale, tome I
      novembre 1992
      Le manuel du pasteur d'âmes, par un moine tout juste devenu pape en 590.
  • SC 371
    • SC 371
      Registre des lettres, tome I
      avril 1991
      Un trésor dans les archives romaines: plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).
  • SC 370
    • SC 370
      Registre des lettres, tome I
      avril 1991
      Un trésor dans les archives romaines: plus de 800 lettres sur les 14 années du pontificat de Grégoire (590-604).
  • SC 360
    • SC 360
      Homélies sur Ézéchiel, tome II
      janvier 1990
      Un livre à dévorer, à l'exemple du prophète médité par un pape en l'an 593.
  • SC 327
    • SC 327
      Homélies sur Ézéchiel, tome I
      janvier 1986
      Un livre à dévorer, à l'exemple du prophète médité par un pape en l'an 593.
  • SC 314
    • SC 314
      Commentaire sur le Cantique des Cantiques
      juin 1984
      Un chant d'amour dans la Bible ? Un pape s'interroge à la fin du 6e siècle.
  • SC 265
    • SC 265
      Dialogues, tome III
      avril 1980
      Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 251
    • SC 251
      Dialogues, tome I
      janvier 1978
      Y a-t-il des saints et des miracles de nos jours ? La réponse d'un pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 221
    • SC 221
      Morales sur Job, Livres XV-XVI
      septembre 1976
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 32 bis
    • SC 32bis
      Morales sur Job, Livres I-II
      décembre 1975
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.
  • SC 212
    • SC 212
      Morales sur Job, Livres XI-XIV
      décembre 1974
      Le manuel de théologie morale et spirituelle pour tout le Moyen Age latin, par celui qui allait devenir pape à la fin du 6e siècle.