• SC 210

    Irénée de Lyon

    Contre les hérésies, Livre III. Tome I
    Introduction, notes justificatives, tables

    décembre 1974

    Introduction, notes justificatives, tables par Adelin Rousseau, o.c.s.o., et Louis Doutreleau, s.j.

    ISBN : 9782204070713
    512 pages
    Indisponible chez notre éditeur
    « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.

    Présentation

    Remplace : SC 34 – Irénée de Lyon, Contre les hérésies, livre III

    On sait l’immense intérêt que les historiens et les théologiens ont toujours porté à ce livre III du grand traité de l’évêque de Lyon. On y trouve la première liste épiscopale qui établit la succession des évêques de Rome depuis Pierre jusqu’à Éleuthère, le pape contemporain d’Irénée. C’est à ce propos qu’Irénée parle de la potentior principalitas de l’Église de Rome, expression célèbre de la primauté, qui a fait couler beaucoup d’encre et à laquelle on s’efforce, ici, d’apporter la stricte interprétation que requiert le contexte, quand on le lit tout entier. Contentons-nous d’évoquer quelques-uns des autres passages les plus connus de ce livre : composition et « tétramorphie » des Évangiles, traduction de la Septante, doctrine de la récapitulation, Marie nouvelle Ève...
    Ces pages denses et suggestives voulaient être un simple exposé de la doctrine à l’usage des chrétiens du IIe siècle nous y trouvons, au XXIe siècle, la richesse d’une pensée presque jamais égalée.

    Adelin Rousseau, o.c.s.o. (1913-2009), moine de l’Abbaye d’Orval (Belgique), et Louis Doutreleau, s.j. (1909-2005), de l’Institut des Sources Chrétiennes, ont édité en étroite collaboration, dans cette collection et en dix volumes, le traité d’Irénée, Contre les hérésies. A. Rousseau est aussi l’éditeur de l’autre grand traité d’Irénée, Démonstration de la prédication apostolique (SC 406). L. Doutreleau a publié, seul ou en collaboration, de nombreux volumes de Sources Chrétiennes.

    Le mot du directeur de Collection

    Les deux volumes du Livre III du traité d'Irénée de Lyon, Contre les hérésies (SC 210 et 211), épuisés depuis plusieurs années, nous étaient souvent réclamés. Ils sont aujourd'hui de nouveau disponibles, et, pour signaler l'événement, nous les avons habillés d'une jaquette, reproduisant en couleur, avec l'aimable autorisation du Foyer oriental Saint-Basile (Lyon), une icône d'Irénée. Comme à l'ordinaire, cette réimpression s'accompagne, en fin de volume, d'une liste d'additions et de corrections. Nous y avons ajouté deux annexes relatives aux fragments arméniens, découverts par le P. Charles Renoux dans un manuscrit du XIVe siècle (Galata 54) et édités par lui, alors que l'édition du Livre III du Contre les hérésies venait de paraître dans Sources Chrétiennes (1974). Le P. Adelin Rousseau avait tenu à rendre compte de cette découverte et à souligner l'intérêt de ces fragments, notamment pour le Livre III, le mieux représenté dans le florilège arménien ; il l'avait fait dans un chapitre et un appendice du volume contenant le Livre I du traité d'Irénée (SC 263), paru postérieurement (1979). C'était donc rendre service au lecteur que de reproduire ce chapitre et cet appendice, à la fin du volume d'introduction et de notes justificatives du Livre III (SC 210).
    Après l'exposé détaillé des doctrines hérétiques, au Livre I de son traité, et leur réfutation, au Livre II, Irénée entreprend à partir du Livre III la démonstration de la vérité chrétienne. Tout entier tiré de l'Écriture, cet exposé de la doctrine professée par l'Église, qui sera poursuivi dans les trois derniers Livres, constitue la partie positive de l'ouvrage : à la « gnose au nom menteur » dénoncée précédemment, il lui faut en effet, pour extirper complètement l'erreur et répondre ainsi à la demande de l'ami qui l'en a prié, opposer la véritable connaissance, celle que dispense l'enseignement de l'Église. La structure de ce Livre III est particulièrement nette : avant de démontrer, tour à tour, l'existence d'un seul Dieu, créateur de toutes choses (III, 6-15), et celle d'un seul Christ, Fils de Dieu devenu Fils de l'homme pour récapituler en lui-même sa propre création (III, 16-23), Irénée consacre un long développement à établir la vérité des Écritures, reçues dans la Tradition apostolique, la seule authentique. Il lui faut, en effet, avant d'entreprendre sa démonstration, réfuter les accusations portées contre l'Écriture par les hérétiques et ruiner les prétendues Traditions dont ils se réclament pour justifier leurs thèses aberrantes. Au terme de l'exposé, une conclusion souligne avec force le contraste entre la solidité de la foi de l'Église et l'inanité des théories hérétiques.
    Pour la réimpression de ces deux volumes, les remarques que nous ont communiquées leurs auteurs, les Pères Adelin Rousseau et Louis Doutreleau, nous ont été précieuses. Qu'ils trouvent ici l'expression de nos remerciements.

    (J.-N. Guinot, 2003)

    Jean-Noël Guinot

Du même auteur

  • SC 406
    • SC 406
      Démonstration de la prédication apostolique
      février 1995
      L'essentiel de la foi, ou le Christ annoncé par les Écritures, dans une catéchèse dès le 2e siècle.
  • SC 294
    • SC 294
      Contre les hérésies, Livre II. Tome II
      mai 1982
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 293
    • SC 293
      Contre les hérésies, Livre II. Tome I
      mai 1982
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 264
    • SC 264
      Contre les hérésies, Livre I. Tome II
      janvier 1979
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 263
    • SC 263
      Contre les hérésies, Livre I. Tome I
      janvier 1979
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 211
    • SC 211
      Contre les hérésies, Livre III. Tome II
      décembre 1974
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 153
    • SC 153
      Contre les hérésies, Livre V. Tome II
      décembre 1969
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 152
    • SC 152
      Contre les hérésies, Livre V. Tome I
      décembre 1969
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC SC 100.1
    • SC 100.1
      Contre les hérésies, Livre IV. Tome I
      décembre 1965
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC SC 100.2
    • SC 100.2
      Contre les hérésies, Livre IV. Tome II
      décembre 1965
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 62
    • Irénée de Lyon, Contre les hérésies (couverture)
      Contre les hérésies
      septembre 2001
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.