• SC 153

    Irénée de Lyon

    Contre les hérésies, Livre V. Tome II
    Texte et traduction

    décembre 1969

    Édition critique d’après les versions arménienne et latine par Adelin Rousseau, o.c.s.o., Louis Doutreleau, s.j., et Charles Mercier.

    Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Calouste Gulbenkian et du Centre National de la Recherche Scientifique.
    ISBN : 9782204034272
    472 pages
    « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.

    Présentation

    Irénée reste l’un des auteurs chrétiens anciens les plus proches, dont la lecture semble facile, tant sa catéchèse biblique et sa vision de l’être humain nous parlent spontanément. Le livre V et dernier traite de la résurrection de la chair, en développant et expliquant l’enseignement de Paul. Il reprend en passant aux gnostiques le verset dont ils se servaient pour nier la résurrection : La chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu ; puis il revient à l’unité des deux Testaments, déjà mise en lumière dans les deux livres précédents, et finalement à l’unité de Dieu lui-même, pour redire inlassablement que le Dieu qui a créé le monde est celui-là même qui le sauve en Jésus ; que la création est bonne et non vouée à la perdition et au non-sens ; que la venue du Sauveur n’est pas un reniement de l’œuvre première, mais son accomplissement.

    Adelin Rousseau (1913-2009), moine d’Orval, a édité et traduit toute l’œuvre d’Irénée dans Sources Chrétiennes. Il a également traduit ailleurs Athanase et Grégoire de Nysse.
    Louis Doutreleau (1909-2005), collaborateur de Sources Chrétiennes pendant un demi-siècle, a travaillé avec Adelin Rousseau pour reconstituer le texte grec original d’Irénée. Il a également édité et traduit de nombreux volumes d’Origène et de Didyme d’Alexandrie dans la collection.
    Charles Mercier († 1978), professeur à l’Institut catholique de Paris et spécialiste d’arménien, a collationné pour cette édition la version arménienne d’Irénée.

Du même auteur

  • SC 406
    • SC 406
      Démonstration de la prédication apostolique
      février 1995
      L'essentiel de la foi, ou le Christ annoncé par les Écritures, dans une catéchèse dès le 2e siècle.
  • SC 294
    • SC 294
      Contre les hérésies, Livre II. Tome II
      mai 1982
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 293
    • SC 293
      Contre les hérésies, Livre II. Tome I
      mai 1982
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 264
    • SC 264
      Contre les hérésies, Livre I. Tome II
      janvier 1979
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 263
    • SC 263
      Contre les hérésies, Livre I. Tome I
      janvier 1979
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 211
    • SC 211
      Contre les hérésies, Livre III. Tome II
      décembre 1974
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 210
    • SC 210
      Contre les hérésies, Livre III. Tome I
      décembre 1974
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 152
    • SC 152
      Contre les hérésies, Livre V. Tome I
      décembre 1969
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC SC 100.2
    • SC 100.2
      Contre les hérésies, Livre IV. Tome II
      décembre 1965
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC SC 100.1
    • SC 100.1
      Contre les hérésies, Livre IV. Tome I
      décembre 1965
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.
  • SC 62
    • Irénée de Lyon, Contre les hérésies (couverture)
      Contre les hérésies
      septembre 2001
      « La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant » : une théologie qui « récapitule » tout dans le Christ.