• Marie-Céline Isaïa

Contenus associés

  • Texte

    Heiric (m. apr. 873), moine de l’abbaye Saint-Germain, y fut l’élève de Haymon et le maître de Remi – autant dire un maillon essentiel de l’école carolingienne d’Auxerre, commentateur et transmetteur inlassable des sources latines antiques. Outre des homélies, son œuvre personnelle est hagiographique : Heiric a réécrit en vers la Vie mérovingienne dite interpolée de l’évêque d’Auxerre Germain (m. ca. 448) et rédigé en prose latine une collection de miracles du même saint patron de son abbaye ; il a adressé les deux textes à Charles le Chauve (m....

  • Texte

    Heiric (m. apr. 873), moine de l’abbaye Saint-Germain, y fut l’élève de Haymon et le maître de Remi – autant dire un maillon essentiel de l’école carolingienne d’Auxerre, commentateur et transmetteur inlassable des sources latines antiques. Outre des homélies, son œuvre personnelle est hagiographique : Heiric a réécrit en vers la Vie mérovingienne dite interpolée de l’évêque d’Auxerre Germain (m. ca. 448) et rédigé en prose latine une collection de miracles du même saint patron de son abbaye ; il a adressé les deux textes à Charles le Chauve (m....

  • SC 610
    couverture SC610
    Anonyme
    Vie de sainte Geneviève
    M.-C. IsaïaF. Bret
    novembre 2020
    Le vrai visage de la sainte patronne de Paris, en trois de ses "vies"
  • Texte

    Heiric (m. apr. 873), moine de l’abbaye Saint-Germain, y fut l’élève de Haymon et le maître de Remi – autant dire un maillon essentiel de l’école carolingienne d’Auxerre, commentateur et transmetteur inlassable des sources latines antiques. Outre des homélies, son œuvre personnelle est hagiographique : Heiric a réécrit en vers la Vie mérovingienne dite interpolée de l’évêque d’Auxerre Germain (m. ca. 448) et rédigé en prose latine une collection de miracles du même saint patron de son abbaye ; il a adressé les deux textes à Charles le Chauve (m....